Et si des cochons venaient au secours du don d’organe ?

CochonAux Etats-Unis, des scientifiques veulent cultiver des organes humains dans des cochons. Les listes de patients qui attendent une greffe d’organe s’allongent dans le monde faute de donneurs. Pour pallier ce manque, une équipe de chercheur de l’université de Davis en Californie tente d’utiliser des cochons pour développer des organes humains. Des chercheurs de l’Université de Californie auraient réussi à injecter des cellules souches humaines dans des embryons de porcs afin de produire des embryons hybrides porcs et humains, appelés des chimères. Résultat : ils ont ainsi obtenu un embryon viable qu’ils ont laissé se développer pendant 28 jours, suite à quoi l’expérience prendra fin et les tissus seront analysés pour connaître leur viabilité. L’idée, c’est d’obtenir un animal qui posséderait un ou plusieurs organes humains que l’on pourrait greffer ensuite à des malades. Sur cette expérience bien précise menée sur un cochon, le but était d’obtenir un pancréas.

Des questions éthiques

Bien qu’il pourrait apporter une alternative importante au don d’organe traditionnel, cet axe de recherche soulève énormément de questions éthiques. L’Institut américain de la santé a d’ailleurs refusé de financer ce projet. S’il est peu probable de se retrouver à la fin avec un cochon qui aurait un cerveau humain et un comportement qui le serait tout autant, la question de l’exploitation animale se pose. Est-il envisageable d’élever des animaux pour un seul but thérapeutique ? Ces recherches en sont à leur début, mais le plus simple serait peut-être d’inciter plus de gens à donner leurs organes.

Rfi.fr

Comments are closed.