Ethiopie: Le Premier ministre fait des pompes avec des soldats en colère

C’est une image qu’on ne voit pas tous les jours en Afrique. Plusieurs centaines de soldats éthiopiens et le Premier ministre du pays ont fait des pompes ensemble après avoir marché dans l’enceinte de son bureau, selon BBC visité par Dakar7.

Les soldats en colère voulaient voir le Premier ministre Abiy Ahmed pour exiger une augmentation de salaire.

La situation était préoccupante car certains soldats étaient armés et plusieurs routes de la région ont été fermées. Internet a été temporairement coupé.

Les soldats d’une unité d’élite ont été autorisés à pénétrer sur la vaste propriété où se trouve le bureau de M. Abiy.

Mais lorsqu’il est sorti à leur rencontre, il n’a pas été impressionné par le fait que certains d’entre eux avaient déclenché l’alarme en apportant des armes.

Il a donc ordonné aux « fauteurs de troubles » de faire 10 pompes.

Commentaires

commentaires