Euro 2016 – Deuxième Journée : Le groupe B entre en piste

L-Angleterre-reste-invincibleSamedi, nous fêterons les Barnabé et Christophe Lemaitre ajoutera une 26ème bougie à son gâteau d’anniversaire. Mais surtout, samedi, nous assisterons à la première journée de pleine compétition de l’Euro 2016.

A 13 heures : Albanie – Suisse à Lens

Si l’affiche n’est pas la plus sexy de la compétition, elle n’en est pas moins intéressante. Jusqu’à aujourd’hui, la Suisse n’a jamais passé le premier tour d’un Euro. Mais les coéquipiers de Stephan Lichtsteiner sont déterminés à inverser la tendance. Une victoire d’entrée permettrait aux Helvètes d’aborder la suite de la compétition avec un peu plus de sérénité. Mais il faut se méfier de cette Albanie qui dispute sa première compétition internationale. Lorik Cana et les siens peuvent créer la surprise. La preuve : tombeurs du Portugal (1-0) lors de la première journée des Eliminatoires, ils ont accroché la deuxième place du groupe.

Mais surtout, c’est la première fois de l’histoire que deux frères sont opposés dans deux sélections différentes. Granit Xhaka, suisse de son état, devrait être pris au marquage par son grand frère Taulant Xhaka qui a choisi d’évoluer sous les couleurs de l’Albanie en 2014. On n’aimerait pas être dans la famille…

A 16 heures : Pays de Galles – Slovaquie à Bordeaux

Les deux formations qui fouleront la pelouse du stade Matmut-Atlantique ont plusieurs points communs. Le premier : elles participent toutes les deux pour la première fois de leur histoire à un championnat d’Europe. Le deuxième : elles ont toutes les deux un homme fort. Gareth Bale chez les Ecossais, Marek Hamsik côté slovaque. Le troisième : cet homme fort est plutôt bien entouré. Avec moins de pression que les nations attendues, les deux équipes peuvent offrir un sacré spectacle et faire trembler les filets un paquet de fois.

A 19 heures : Angleterre – Russie à Marseille

Les Three Lions ont réalisé un parcours sans faute en qualifications : dix matches, dix victoires et seulement trois buts encaissés pour trente marqués. Avec une sélection rajeunie et un atout dans la manche nommé Marcus Rashford, l’Angleterre vise la première place de son groupe. Une première victoire face aux Russes serait idéale. Qualifiés de justesse, ces derniers s’appuient sur leurs cadres expérimentés comme le capitaine Roman Chirikov ou les frères Bérézoutski et espèrent limiter la casse pour accrocher la deuxième place.

Comments are closed.