More

    Exclusif-Affaire des oryx: Révélations sur la fortune Abdou Karim Sall

    L’affaire des trois oryx morts et qui éclabousse le ministre et l’Environnement est cité, n’a pas révélé tous ses secrets. Malgré les élucubrations de Abdou Karim Sall pour justifier ce scandale, les faits restent têtus: il y a manifestement conflit d’intérêts. Car les animaux n’auraient jamais dû etre transférés de la réserve du Ferlo (Ranérou) vers la ferme Sael, appartenant au ministre de l’Environnement, lui-même. Ce qui n’aurait jamais eu lieu sous le magistère du colonel Abdoulaye Diop. Guestuinfo a appris que l’ancien directeur des Parcs nationaux, soucieux de la préservation des especes animales en voie de disparition, a toujours refusé que ces dernières quittent les réserves nationales pour les réserves privés. Il aura fallu le remplacer par le colonel Boucar Ndiaye pour que le transfert puisse se faire au profit des pontes de la République comme c’est le cas avec le ministre de tutelle.

    D’ailleurs, nos sources confient qu’ Abdou Karim Sall n’est pas le seul ministre à avoir bénéficié de cette faveur. Un autre ministre « entretient » aussi dans son domaine privé des espèces animales rares venues des parcs nationaux. Ce que confirme, en filigrane, le communiqué rendu public par le ministère de l’Environnement. Selon le document, les oryx ont fait l’objet de transfert «dans d’autres sites privés ou communautaires, notamment à Amboura (Podor), Koyli Alpha (Linguère) en Mauritanie sur la base d’un accord».

    A lire également  Visite: Macky quitte Dakar, ce jeudi pour Abidjan

    Israël demande des « exploitations« 

    Quoiqu’il en soit, la fin tragique des 3 oryx n’a pas été du goût de l’Etat d’Israël qui a fait don de ces animaux à l’Etat du Sénégal. Guestuinfo a appris que l’État hébreu a saisi le ministre de l’Environnement pour des « explications » par rapport à cette affaire. Partenaire du Sénégal dans divers secteurs, notamment de l’environnement, Israël participe à la politique de repeuplement de cette réserve de Ranérou.

    Abdou Karim Sall achète sa réserve à 190 millions F cfa

    Au delà de l’émotion suscitée par la mort de ces animaux, il est intéressant aussi de s’interroger sur la fortune drainée par le ministre de l’Environnement qui, en si peu de temps, à pu se taper une réserve à Diamniadio. Selon les sources de Guestuinfo, ce domaine de 5 hectares lui a coûté 190 millions F cfa. Ce terrain abritait des aviculteurs qui ont dû plier bagage après sa vente. Abdou Karim Sall n’a pas que ça comme bien foncier. L’ancien patron de l’Autorité de régulation des Télécommunications et des Postes(Artp) possède aussi un autre domaine à Noflaye, non loin de Diamniadio.

    A lire également  CMU: 9 mutuelles de santé ont été installées à Guédiawaye

    Nous y reviendrons.

    Daouda GBaya( Guestuinfo.com).

    Articles récents

    Le secrétaire américain à la Santé Alex Azar ignore la pandémie et pense seulement à sa carrière politique

    Selon des reportages des médias taiwanais, le secrétaire américain à la Santé Alex Azar est arrivé dimanche après-midi le 9 août à...

    COVID-19: Vladimir Poutine annonce un vaccin testé sur sa propre fille

    La Russie a développé le « premier » vaccin contre le coronavirus, a affirmé ce mardi Vladimir Poutine lors d’une vidéo-conférence avec...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles