More

    EXCLUSION DU SÉNÉGAL DE L’ESPACE SHENGEN : « L’UE VEUT SE PROTÉGER »

    La décision de l’Union européenne d’exclure le Sénégal de l’espace Schengen ne devrait pas émouvoir. Cela est l’avis de Mouhamadou Sall, Directeur de l’Institut de la Formation et de la Reproduction de la Santé, l’un des invités de l’émission LR du temps sur iRadio (90.3).

    Selon lui, cette décision n’est rien d’autre qu’une question de souveraineté des Etats. Il remonte dans le temps et rappelle la mesure qu’avait pris le Sénégal quand la maladie d’Ebola a été découverte en Guinée. « Il ne faut pas qu’on ait la mémoire courte. Quand Ebola est apparue en Guinée, un pays voisin avec qui nous partageons l’espace communautaire, le Sénégal n’a pas hésité, dans le cadre d’une mesure de sauvegarde, à fermer ses frontières avec la Guinée. Cela avait ému les guinéens mais, le commun des mortels interrogé pensait que c’était une mesure normale. Donc, l’Union européenne aussi veut se protéger », a expliqué M. Sall. Qui rappelle que les missions diplomatiques qui sont au Sénégal font également un travail d’observation pour rendre compte. Et, poursuit-il, le diplomate qui passe par la corniche ou à Colobane saura qu’il y a un relâchement sur le respect des mesures barrières. « C’est de façon très logique que les gens vont essayer de se protéger. Pour moi, il n’y a pas à s’émouvoir. Je pense que si le Sénégal veut que l’union européenne le réintègre dans les pays qui sont autorisés à venir sur son territoire, il faut qu’on se batte pour éradiquer la maladie », a-t-il analysé.

    A lire également  VIDEOS - Le trophée de la Coupe du monde est à Dakar

    Pour sa part, son co-débatteur, Mamadou Wane, directeur général du journal EnQuête a axé son intervention sur le respect des mesures barrières pour réduire la propagation de la maladie au Sénégal. Mais, il a beaucoup insisté sur la protection des personnes âgées qui sont les plus vulnérables. Il faut, à son avis, un dispositif particulier pour protéger ses personnes. « L’Etat doit veiller à ce que ces personnes soient protégées parce que le droit à la vie est garanti par la Constitution », a-t-il soutenu. Il en a profité pour attirer l’attention sur ce qui risque de se passer pendant la fête de la Tabaski. Il constate, pour le regretter, qu’en cette période où la fête de la Tabaski s’approche à grand pas, il y a une frénésie dans les lieux de vente de moutons et les gens se parlent sans masque. Poursuivant son argumentaire, il signale que des personnes vont se déplacer d’une région à une autre pour passer la fête en famille. Or, les zones les plus touchées par la covid-19 sont Dakar, Thiès et Diourbel. Sur ce, il pense que l’Etat devrait instaurer des tests pour toute personne qui se déplace pour aller dans des zones moins infectées. Sinon, prévient-il : « on risque d’avoir la même chose que ce qui s’est passé lors de la rentrée scolaire ratée ».

    A lire également  Balla Gaye2 Vs Modou Lo: Le pronostic de Yekini. Regardez!

    Articles récents

    Air Sénégal : Reprise timide des vols internationaux

    La compagnie aérienne Air Sénégal annonce la reprise de ses vols internationaux après plusieurs mois d'arrêt en raison de la pandémie de...

    Covid-19: Un vaccin efficace à 95% annoncé

    La société pharmaceutique Moderna annonce que son candidat vaccin contre la Covid-19 est à 94,5% efficace pour réduire le risque de contracter...

    TOUBA – 4 CENTRES COMMERCIAUX DU MARCHÉ OCASS RÉDUITS EN CENDRES

    C’est la catastrophe au marché Ocass de Touba. Pour cause, un incendie d’une rare violence s’y est déclaré vers une heure du...

    LA RÉACTION D’ABDOULAYE WADE À L’ANNONCE DE SON DÉCÈS PAR RFI

    La nouvelle a rapidement fait le tour du web. Victime d’un bug lié à la migration de son site vers un autre...

    Abdoulaye Diouf Sarr : « Le Sénégal fera partie des pays qui auront le vaccin contre la covid-19 »

    La recherche du vaccin contre le covid-19 se poursuit à l’échelle internationale. Une fois découvert, le Sénégal se positionne pour faire bénéficier...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles