Faux et usage de faux d’un document administratif : le gendarme Ya Sainte Diouf encourt 6 mois de prison ferme

tribunalC’est devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar que le gendarme Ya Sainte Diouf a comparu, ce jeudi, pour faux et usage de faux d’un document administratif. Constatant que les faits sont constants, le maître des poursuites, après avoir plaidé pour sa culpabilité, requiert une peine d’emprisonnement de 6 mois ferme. Des faits, il ressort que le prévenu a utilisé les pièces de son cousin pour passer le concours de sous-officier de la gendarmerie qu’il a réussi avec succès. Il a utilisé l’extrait de naissance de son cousin Théodore qui a accepté le deal pour obtenir une pièce d’identité. Et il n’en est pas à son premier coup car ayant été condamné dans le passé d’un mois avec sursis par le tribunal militaire pour les mêmes faits. Dans son réquisitoire, le maître des poursuites souligne qu’il y a un faux intellectuel du moment où il a  utilisé les pièces d’autrui pour obtenir une pièce d’identité. En service depuis 2 mois, le parquetier déclare que le prévenu a causé un préjudice à l’Etat. Car, il perçoit des derniers publics alors qu’il n’est pas méritant.  Sur ce, il demande au juge de requalifier les faits en complicité de faux. C’est avec le faux, dit-il, que le mis en cause est parvenu à réussir le concours de la gendarmerie. Ainsi, le maitre des poursuites requiert une peine d’emprisonnement de 6 mois ferme. Le délibéré de cette affaire est renvoyé jusqu’au 5 juillet prochain.

DAKAR7.COM

Comments are closed.