More

    Faux et usage de faux : Sawsah Aboukhaleb et Alpha Yaya Diakhaté risquent un an de prison

    tribunalMadame Sawsah Aboukhaleb et l’officier d’état civil, Alpha Yaya Diakhaté ont été attraits à la barre du tribunal des flagrants de Dakar, ce lundi 06 juin pour comparaitre des délits de faux et usage de faux et tentative d’escroquerie. Ils encourent une peine d’emprisonnement d’un an ferme, si le tribunal suit le parquet dans son réquisitoire. Selon la plaignante, Madame Bouchra Kasmi après le décès de son mari Adel Hussein qui était de son vivant, le directeur général de la Société africaine de peinture et colorants (Sapec), la dame Sawsah Aboukhaleb, après avoir tenté de retirer en vain dans le compte de son défunt mari, un chèque de 150 000 euros soit 98 millions de Fcfa, avait brandi en même temps, un certificat de mariage constaté le 07 janvier 2011. Elle avait exigé le paiement de ce chèque et soutenu que c’est le défunt Adel Hussein qui l’avait établi en son nom, le jour même de son évacuation en France. Le montant de ce chèque représentait sa part dans l’héritage, car dit-elle, ils étaient mariés. Soupçonneuse, la plaignante qui n’a jamais été au courant de cette union et sachant que son mari était marié avec elle, sous le régime de la polygamie, s’oppose à ce Sawsah Aboukhaleb figure sur la liste des héritiers. Les avocats de la partie civile dont Me Hilal, Ciré Clédor Ly et Khassim Touré ont tous soutenu que certificat de mariage fourni par Sawsah Aboukhaleb était faux, et qu’il n’y avait pas d’union entre elle et le défunt Adel Hussein. D’après Me Hilal, la prévenue est allée voir un Imam pour sacrer cette prétendue union, mais ce dernier a refusé parce qu’elle-même, était sous les liens d’un autre mariage qui n’était pas dissous. Mieux, d’après la robe noire, la signature figurant sur le certificat de mariage et attribuée au défunt Adel Hussein n’était pas de ce dernier. Et de poursuivre son argumentaire sur le fait que le chèque déposé à la banque, est du faux intellectuel. Ce qui explique son rejet par la banque. Quant à Me Abou Dialy Kane, il s’appesantit sur le fait que la prévenue déclare être née à Pikine, alors que c’est au Liban, démontrant ainsi la gravité des faits. « Cette bonne dame a trompé toute une administration », martèle Me Kane. Il réclame le paiement de la somme d’un milliard de Fcfa verser à sa cliente en guise de dommages et intérêts. La réquisition du procureur Aminata Boye montre que la représentante du parquet n’est pas convaincue des arguments servis par la prévenue. Selon elle, le statut matrimonial de Adel Hussein ne lui permettait de consommer un second mariage. Plus grave à ses yeux, la prévenue Sawsa était sous les liens d’un mariage non dissous. Insistant sur le délit de faux et usage de faux, elle soutienne que le statut matrimonial d’Abel Hussein, ne lui permettait pas de sceller un second mariage. Vu qu’il a signé avec son épouse la monogamie. Elle ajoute, cette affaire revient plus grave parce que Sawsah était sous les liens d’un mariage non dissout. Le procureur a donc requis 1 an de prison ferme. Délibéré, le 20 juin prochain.

    A lire également  Un Tunisien arrêté suite au meurtre d’un Sénégalais en Italie
    A lire également  Pèlerinage 2018 : Le premier vol est arrivé à Dakar

    DAKAR7.COM

     

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles