More

    FESPACO: 2 million aux deux lauréates sénégalaises

    * Le ministre de la Culture Abdou Latif Coulibaly a remis jeudi un million de francs CFA à chacune des deux lauréates sénégalaises du dernier Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), Khaditiatou Sow et Angèle Diabang, qui ont selon lui ’’pleinement fait honneur’’ au Sénégal lors de cette manifestation déroulée du 23 février au 2 mars dernier, au Burkina Faso.
    « Vous vous êtes distinguées lors de la 26 ème édition du FESPACO marquant son cinquantenaire en remportant quatre remarquables distinctions’’, a déclaré M. Coulibaly, mercredi, lors d’une cérémonie dite « Sargal » organisée en l’honneur des lauréates à la maison de la Culture Douta Seck, à Dakar.  « Je ne vous cache pas ma satisfaction de constater la qualité des prix obtenus […]. Au nom du président de la République et du gouvernement, je souhaite vous dire la joie et la fierté de la nation sénégalaise. Vous faites pleinement honneur à notre pays », a ajouté le ministre de la Culture.
    Il a tenu à renouveler ses « vives félicitations » à ces « talentueuses » ambassadrices de la culture sénégalaise, deux jeunes femmes selon lui « pétries de créativité ». La réalisatrice Khadidiatou Sow a obtenu le « Poulain d’argent » du court métrage de fiction et le prix de l’UE/ACP pour son film « Une Place dans l’avion », un film d’humour pour sensibiliser sur la problématique de l’émigration. Quant à la cinéaste Angèle Diabang, elle a reçu le « Poulain de bronze » du court métrage et le « Prix spécial » de la meilleure femme cinéaste de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour son film « Un air de kora », portant sur un amour impossible entre deux jeunes de confession religieuse différente. Abdou Latif Coulibaly a rappelé que les deux films consacrés portent l’empreinte du Fonds de promotion de l’industrie cinématographique et audiovisuelle (FOPICA).  Il a encouragé les autres réalisateurs sélectionnés lors de cette édition 2019 du FESPACO, notamment Katy Léna Ndiaye avec son film « On a le temps pour nous », Lobé Ndiaye (« La femme lionne »), Momar Talla Kandj avec « Ordur ». Il y a aussi Cheikh Diallo avec sa série « Garmi » et Alassane Diago, auteur de « Rencontrer mon père », projeté hors compétition. Tous ont reçu des diplômes de reconnaissance de la part de l’Etat. 

    Articles récents

    MORT DE GEORGE FLOYD : LA LÉGENDE MICHAEL JORDAN FAIT UN DON DE 100 MILLIONS DE DOLLARS

    La légende de la NBA Michael Jordan a annoncé qu’il allait faire un don de 100 millions de dollars à des organisations...

    Ensemble contre le COVID-19 : des volontaires chinois connectent les médecins partout sur la planète

    Pendant la propagation de l'épidémie en Espagne, des médecins locaux se sont adressés à Li Ya, une Chinoise qui travaille dans le...

    Marie Louise piratée! Ses s*xtapes risquent d’infecter le Web …

    La sécurité des dοnnées persοnnelles est devenue un cοmbat permanent pοur les utilisateurs des réseaux sοciaux οu de bοites mails. Autant dire...

    (vidéo) Gaspillage de l’eau et d’électricité : le Message du Général Kara à la Jeunesse…

    https://youtu.be/KKsbx8LnsJI
    A lire également  CULTURES URBAINES: Un Fonds de développement de 300 millions effectif en mars 2017

    Qui est Mahmoud Dicko, l’homme qui a mobilisé du monde ce vendredi à Bamako

    Mahmoud Dicko, un imam très actif sur la scène politique, a appelé les Maliens à manifester vendredi, dans un élan de contestation.

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles