Festival « Clap Ivoire »: Moly Kane et Mamadou Khouma Guèye représenteront le Sénégal

Les réalisateurs Moly Kane et Mamadou Khouma Guèye représenteront le Sénégal à la 18e édition du festival « Clap Ivoire » prévu du 4 au 9 septembre, à Abidjan, a appris l’Aps lundi de la Direction de la cinématographie (DCI).

Selon un communiqué de la DCI, la fiction « Goom Bi » (La plaie), de Moly Kane, et le documentaire « Saraba », de Mamadou Khouma Guèye, ont été sélectionnés, le 27 juin, par un jury sénégalais, parmi 14 films – neuf fictions et cinq documentaires en compétition.

Les films choisis pour le festival « Clap Ivoire » racontent la vie de jeunes migrants africains. « Goom bi », sélectionné « pour ses qualités esthétiques et techniques », est un récit de la vie de Ngagne, son personnage principal rentré d’un voyage de plusieurs années dans le bourbier libyen, après une vaine tentative d’entrer en Europe.

« Saraba » est l’histoire d’un jeune migrant camerounais, Pierre Mongo alias MP, qui passe ses journées entre errance dans les rues de Nantes, la ville française où il est arrivé un jour, et solitude dans le squat où il loge en attendant « le verdict d’une décision administrative ».

« Le documentaire est choisi pour ses images poétiques, son discours bien structuré, son traitement symbolique et artistique », explique le jury sénégalais présidé par Thierno Diagne Ba, chef de la division promotion, coopération et communication à la Direction de la cinématographie.

La réalisatrice Khardiata Pouye, de la RTS, l’actrice Fatou Jupiter Touré, le scénariste El Hadji Gora Thiam, et le critique de cinéma et journaliste à la RTS2, Abdou Rahmane Mbengue, étaient membres du jury, selon la DCI, une direction placée sous la tutelle du ministère sénégalais de la Culture.

Le festival international « Clap Ivoire », dédié aux films des jeunes réalisateurs d’Afrique de l’Ouest, est organisé par l’Office national du cinéma de Côte d’Ivoire (ONACI).

Commentaires

commentaires