Fin de la gratuité de l’eau à Touba: Les arguments de Mansour Faye

On en sait plus sur les raisons qui ont poussé le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement, Mansour Faye à annoncer la fin de la gratuité de l’eau à Touba. Source A nous apprend que l’Etat décaisse 1 à 1 milliard 200 millions F par an pour l’approvisionnement en eau de la ville sainte. Mieux encore, pour le « Magal »  de 2018, le coût est estimé à 800 millions F.

Selon toujours le journal, l’Etat du Sénégal qui est censé payé la facture d’électricité à la Senelec, est obligé de passer à la système de compassion. Et si cela ne suffit pas, il est obligé de s’endetter auprès de la Senelec.

Dakar7.com

Commentaires

commentaires