finalisation de l’Aidb : Eiffage et Dangote en embuscade

AidbLe refus de l’Etat de céder à la cinquième réclamation de Saudi Bin Laden group (Sbg) d’un montant global de 63,62 milliards F Cfa va-t-elle précipiter le divorce entre les deux parties ? Même s’il est pour le moment difficile de répondre à cette interrogation, force est de reconnaitre que d’autres entreprises sont déjà embusqués pour hériter du projet de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aidb) dont l’état d’avancement des travaux est estimé à 90% par le constructeur. Parmi celles-ci, nos interlocuteurs citent le groupe Eiffage et Dangoté du richissime homme d’affaires nigérian, Aliko Dangoté. Toutefois, nos sources avancent que l’Etat, particulièrement l’Aidb, souhaitent trouver une solution négociée avec Sbg pour qu’il finisse ce qu’il a déjà entamé.

Commentaires

commentaires