Finance islamique : Le Sénégal lance son deuxième sukuk en juin

amadouAprès son premier emprunt obligataire sous forme de sukuk (une émission selon les fondements de la Charia), le Sénégal va se lancer dans une deuxième opération. Ce sera d’ici la fin du mois du juin de cette année. Toutefois le directeur de la Dette publique, M. Babacar Cissé qui en a fait la révélation à Jeuneafrique.com n’a pas donnée les détails de cette levée de fonds sous forme de sukuk. Quels en sont les objectifs, le taux d’intérêt et les co-arrangeurs. « L’opération est en cours de finalisation », s’est tout simplement borné à expliquer à Jeuneafrique.com le directeur de la Dette publique. Le Sénégal a été le premier pays dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) à émettre, avec succès, une obligation charia-compatible le 25 juin 2014 pour un montant de 100 milliards de Fcfa. Il a été suivi depuis par la Côte d’Ivoire. Afin de financer ses investissements prioritaires annuels, le Sénégal à lever globalement sur le marché de la dette publique de l’Uemoa, la somme de 630 milliards de Fcfa.

DAKAR7.COM

 

Comments are closed.