Financement des groupements : De la poudre jetée aux yeux des femmes

Moustapha DiopSelon des sources de dakar7.com, malgré tout le tintamarre autour des financements du réseau des femmes de l’émergence, la réalité est toute autre. Alors que le ministre Délégué en Charge de la Microfinance, Moustapha Diop, annonce des financements de 600 millions F Cfa aux femmes des différentes régions où il est passé. Un geste à saluer d’autant que les femmes sont de véritables vecteurs économiques mais les financements qui leur sont alloués ne constituent qu’une goutte d’eau dans la mer. A preuve, dans la commune de Ross Béthio beaucoup de Groupements de femmes ont boudé ces financements. D’autant que la cinquantaine de mouvements de cette localité n’a reçu que la somme de 1,5 millions F Cfa. Soit un montant de 30.000 F Cfa par groupement. Et si l’on sait qu’un groupement peut au moins regrouper une trentaine de personnes, cela équivaut à 1.000 par membre. Alors que l’idéal aurait été de mettre sur pied de puissants Groupement d’intérêt économiques (Gie) non pas dans les localités mais dans les territoires. De vastes espaces qui permettraient aux femmes de se lancer dans les Pme-Pmi et d’envisager même d’exporter leurs produits vers l’étranger. En lieu et place, nous assistons à une politisation, voire une théâtralisation, de ces financements destinés aux femmes et qui sont d’une grande utilité.

WWW.DAKAR7.COM

 

Comments are closed.