More

    Foncier au Sénégal: Le CRAFS appelle Macky Sall à « parachever » sa réforme

    Le Cadre de réflexion et d’action sur le foncier au Sénégal (CRAFS), une fédération d’organisations non étatiques, a appelé le président de la République, Macky Sall, à « parachever » sa réforme foncière, afin d’assurer « un développement économique et social durable » du pays.

    « Nous, membres du Cadre de réflexion et d’action sur le foncier au Sénégal, sollicitons la bienveillance du chef de l’État du Sénégal à relancer [la réforme foncière] et à permettre son bon déroulement jusqu’à sa finalisation, conformément à la volonté réelle qu’il a toujours affichée pour cette réforme », a lancé Babacar Diop, l’un des dirigeants du CRAFS, samedi, à Thiès (ouest).

    « La volonté du président de la République, dès son accession au pouvoir, était de procéder à une réforme foncière, une volonté matérialisée par la création (…) de la Commission nationale de réforme foncière », a rappelé M. Diop en donnant lecture d’une « déclaration » du CRAFS.

    Le Cadre de réflexion et d’action sur le foncier au Sénégal a élaboré ce document lors d’une réunion de deux jours sur l’évolution de la réforme foncière menée au Sénégal depuis plusieurs années.

    A lire également  Visite d'Etat : Macky Sall invite Adama Barrow à l'accompagner pour la paix en Casamance

    La réforme foncière peut satisfaire les « besoins croissants » relatifs à l’urbanisation et à l’agriculture au Sénégal, selon Babacar Diop, président de la Fédération des organisations non gouvernementales du Sénégal, l’une des organisations membres du CRAFS.

    Une réforme foncière « inclusive et participative » a été lancée depuis 2010, selon le CRAFS. Ses responsables laissent entendre que cette réforme a été suspendue.

    Ce « processus participatif » a permis à la Commission nationale de réforme foncière de tenir des réunions sur la question dans les 14 régions du pays et des ateliers dans les 45 départements, selon M. Diop.

    Il y a eu au total 108 réunions sur la réforme foncière auxquelles ont pris part quelque 38.000 personnes, a-t-il précisé.

    « Cette démarche a permis, pour la première fois, l’élaboration d’un document de politique foncière nationale, qui identifie la vision et les orientations stratégiques pour mettre le foncier au cœur de notre développement économique et social », a ajouté Babacar Diop.

    Source: APS

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020 
    A lire également  Africa Oil & Power: Macky désigné ‘’Homme de l’année du secteur pétrolier africain’’
    Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles