More

    Foncier du littoral / Son terrain de la Corniche revendu à 1 milliard de FCfa: Me Mame Adama Guèye adopte un silence « coupable »

    Le foncier du littoral fait beaucoup de bruit. Certains bénéficiaires très prolixes dans la production d’idées contre des dérives du pouvoir, ont choisi cette fois-ci, de garder le silence. Leur omerta ou silence radio inquiète…Parmi ces personnalités, une source de Leral cite le tonitruant avocat, Me Mame Adama Guèye dans la liste des attributaires ou bénéficiaires de terrains sur la Corniche. L’avocat a revendu son terrain, acquis à près de 9 millions de FCfa, à…1 milliard de FCfa ! 

    Rédigé par leral.net le Dimanche 14 Juin 2020 à 21:56 | | 3 commentaire(s)|

    Foncier du littoral / Son terrain de la Corniche revendu à 1 milliard de FCfa: Me Mame Adama Guèye adopte un silence « coupable »

    La position des hommes ou leur rang social les accorde souvent des privilèges. Certains profitent de la générosité d’un chef, ex-président de la République, comme Me Abdoulaye Wade, pour se servir des biens fonciers se trouvant dans des axes stratégiques comme le littoral. 

    Ainsi a été cité dans le lot des bénéficiaires de terrains, l’avocat Me Mame Adama Guèye. Ayant dépensé près de 9 millions de FCfa pour l’acquisition de ce terrain, l’avocat aurait choisi de se séparer de ce bien foncier. Présentement, les terrains acquis sur le littoral occupent la centralité des débats dans l’espace public sénégalais. Mais, un des animateurs de cet espace, en l’occurrence, Me Mame Adama Guèye, se mure aujourd’hui, dans le silence. Et pourtant, après avoir acquis ce foncier sur la Corniche, il a vite fait de revendre son terrain à 1 milliard de FCfa. 

    A lire également  Baisse du budget municipal de Fatick : Matar Bâ veut s'attaquer au recouvrement des taxes

    C’est ça, regrette-t-on, le Sénégal. « Se servir et non servir sa Nation », semble être une option, bien maîtrisée par certaines hautes autorités sénégalaises ou personnalités publiques. Présentement, certains d’entre elles, sont en train de vivre une peur bleue. Une fois la décision de raser les bâtisses le long du littoral ordonnée, craint-on, ces bénéficiaires de biens mal acquis pourraient connaître d’autres déboires judiciaires. 

    C’est que peut-être, ce que l’avocat Me Mame Adama Guèye a compris, pour choisir le silence à la place des critiques acerbes habituelles. Certainement, cette affaire risque de compromettre une « crédibilité » ou une carrière politique pour des donneurs de leçons de ce pays, dont la richesse la plus chère, est en train d’échapper à son contrôle.

    A lire également  "Il faut sauver Sonatel de France Télécom"

    Articles récents

    Air Sénégal : Reprise timide des vols internationaux

    La compagnie aérienne Air Sénégal annonce la reprise de ses vols internationaux après plusieurs mois d'arrêt en raison de la pandémie de...

    Covid-19: Un vaccin efficace à 95% annoncé

    La société pharmaceutique Moderna annonce que son candidat vaccin contre la Covid-19 est à 94,5% efficace pour réduire le risque de contracter...

    TOUBA – 4 CENTRES COMMERCIAUX DU MARCHÉ OCASS RÉDUITS EN CENDRES

    C’est la catastrophe au marché Ocass de Touba. Pour cause, un incendie d’une rare violence s’y est déclaré vers une heure du...

    LA RÉACTION D’ABDOULAYE WADE À L’ANNONCE DE SON DÉCÈS PAR RFI

    La nouvelle a rapidement fait le tour du web. Victime d’un bug lié à la migration de son site vers un autre...

    Abdoulaye Diouf Sarr : « Le Sénégal fera partie des pays qui auront le vaccin contre la covid-19 »

    La recherche du vaccin contre le covid-19 se poursuit à l’échelle internationale. Une fois découvert, le Sénégal se positionne pour faire bénéficier...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles