More

    Fonction publique : De grâce, ne touchez pas aux salaires !

    Ministre-Amadou-Ba-WWW.DAKAR7.COM Dans la cadre de la réduction du train de vie de l’Etat, le Gouvernement a commandité, via le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, une étude portant sur le système de rémunération des fonctionnaires. Et, d’après les premières informations, les principales recommandations portent sur la suppression des indemnités. A juste titre d’ailleurs car, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, avait déjà annoncé la couleur. «Les salaires et indemnités des fonctionnaires représentent, aujourd’hui, près de 770 milliards de F Cfa. Ce qui constitue quasiment la moitié des recettes fiscales qui tournent autour de 1500 milliards F Cfa. Les fonctionnaires ne font qu’un pour cent (1%) de la population et ils consomment la moitié des recettes fiscales, ce n’est pas possible. De toute façon, il faut que l’Etat fasse quelque chose, ça ne peut continuer, il faut qu’on revoit les indemnités pour ne pas affaiblir l’économie», avait soutenu Amadou Bâ.

    Toutefois, précisent des fonctionnaires, sans ces indemnités les fonctionnaires ne parviendraient pas à joindre les deux bouts. «Donc, leur arracher cela équivaudrait à les exposer à la mendicité. En fait, ce qui grève le plus le budget de l’Etat, ce sont les contrats spéciaux et les salaires et avantages indus versés aux ministres, Directeurs de société et d’agence et aux membres du bureau de l’Assemblée nationale. Toutes ces personnes ont mensuellement une dotation en carburant de 1000 litres. S’il faut faire des coupes budgétaires, le Gouvernement sait où aller», soutiennent nos interlocuteurs.

    A lire également  Vidéo+Images: Abdou Karim SALL, se dit satisfait du ralliement des libéraux à l’APR Mbao...
    A lire également  La Banque mondiale accorde au Sénégal un financement de 12 milliards F Cfa pour la filière arachidière

    Non sans préciser : «Au contraire, l’Etat devrait revoir à la hausse les émoluments pour rendre l’administration beaucoup plus attractive. Aujourd’hui, dans le cadre de l’exécution de leur mission, certains ministres ont besoin d’être accompagnés par des Séniors que l’administration ne peut pas payer. D’où la nécessité de s’inspirer de la Chine où ce sont les travailleurs du privé qui intègrent la Fonction publique grâce à son attractivité. A notre avis, le ministre Amadou Bâ se trompe lourdement d’autant que l’Etat peut user d’autres canaux en évitant de perturber le climat social assez tendu».

    www.dakar7.com

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles