More

    France : tentative d’extorsion de fonds au roi du Maroc, le journaliste Éric Laurent aux arrêts!

    La police française a arrêté le 27 août l’écrivain et journaliste Éric Laurent, ainsi que sa consœur Catherine Graciet. Ils sont accusés d’avoir tenté d’extorquer trois millions d’euros au roi du Maroc, a révélé l’avocat du royaume, Éric Dupont-Moretti, dans une interview accordée à la radio RTL.

    Éric Laurent a été interpellé le 27 août à la sortie d’un restaurant parisien par la police française pour tentative de chantage.

    Il préparait avec Catherine Graciet un livre sur Mohammed VI. Les deux auteurs auraient « contacté le cabinet royal marocain, le 23 juillet » dans le but de lui réclamer trois millions d’euros, a expliqué l’avocat du palais, Éric Dupont-Moretti, sur la radio RTL. En contrepartie de la somme, ils auraient proposé de ne pas publier le livre en question.

    Mais le royaume du Maroc a déposé plainte en France contre les deux auteurs. La police française a enregistré la seconde rencontre entre les auteurs et le cabinet royal pour pouvoir accumuler des preuves de l’extorsion de fonds.

    La troisième rencontre, lors de laquelle le contrat entre le palais et les deux auteurs, a eu lieu hier, le 27 août, dans un restaurant parisien. La veille, une instruction judiciaire avait été ouverte par trois juges français pour tentative d’extorsion de fonds et tentative de chantage. Après s’être vus remis 80 000 euros, Éric Laurent était avec Catherine Graciet ont été interpellés par la police et emmenés dans les locaux de la Brigade de répression de la déliquance contre la personne (BRDP).

    A lire également  Cheikh Bamba Dièye sur l'élection de Mansour Faye: « la politique du ventre a réussit à Saint-Louisiens »

    Entendus par la police

    Les deux auteurs « ont fait du chantage au roi, à un chef d’État en fonction. Du jamais vu, c’est d’une audace folle ! », s’est exclamé l’avocat du roi. « On ne sait pas encore quels sont les mobiles, mais ils ont du être instrumentalisés, peut être par un groupe terroriste », a ajouté Éric Dupont-Moretti.

    Le dossier est désormais entre les mains de la justice française. Les deux prévenus sont désormais entendus par la police.

    D’après l’avocat du royaume, « il n’y a rien à dire » sur le livre en question. Il ne comporterait aucune révélation fracassante.

    Éric Laurent avait publié, en 1993, un livre d’entretiens avec Hassan II intituléMémoire d’un Roi. C’était le seul ouvrage du genre sur l’ancien souverain, il avait été réalisé en bonne entente avec le palais.

    En 2012, Laurent et Graciet avaient sorti Le Roi prédateur, sur Mohammed VI cette fois. Beaucoup plus incisif.

    A lire également  Thiès: Vers un conseil municipal de feu ce samedi

     

    Jeune Afrique

    Articles récents

    Air Sénégal : Reprise timide des vols internationaux

    La compagnie aérienne Air Sénégal annonce la reprise de ses vols internationaux après plusieurs mois d'arrêt en raison de la pandémie de...

    Covid-19: Un vaccin efficace à 95% annoncé

    La société pharmaceutique Moderna annonce que son candidat vaccin contre la Covid-19 est à 94,5% efficace pour réduire le risque de contracter...

    TOUBA – 4 CENTRES COMMERCIAUX DU MARCHÉ OCASS RÉDUITS EN CENDRES

    C’est la catastrophe au marché Ocass de Touba. Pour cause, un incendie d’une rare violence s’y est déclaré vers une heure du...

    LA RÉACTION D’ABDOULAYE WADE À L’ANNONCE DE SON DÉCÈS PAR RFI

    La nouvelle a rapidement fait le tour du web. Victime d’un bug lié à la migration de son site vers un autre...

    Abdoulaye Diouf Sarr : « Le Sénégal fera partie des pays qui auront le vaccin contre la covid-19 »

    La recherche du vaccin contre le covid-19 se poursuit à l’échelle internationale. Une fois découvert, le Sénégal se positionne pour faire bénéficier...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles