More

    Fraude fiscale: Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme

    L’ancien ministre français du Budget Jérôme Cahuzac, qui avait des comptes cachés à l’étranger, a été condamné ce jeudi 8 décembre à trois ans de prison ferme, sans aménagement de peine, pour fraude fiscale et blanchiment. Il écope également d’une peine de cinq ans d’inéligibilité. Son ex-épouse Patricia a été condamnée à deux ans de prison ferme.

    Quatre ans après avoir déclenché le plus retentissant scandale de la présidence Hollande, l’ancien héraut de la lutte contre l’évasion fiscale Jérôme Cahuzac ira bien en prison. L’ex-ministre du Budget a écopé de trois ans ferme, ainsi qu’une peine de cinq ans d’inéligibilité, pour fraude fiscale, blanchiment et fausse déclaration de patrimoine.

    Ces infractions constituant « une faute pénale d’une exceptionnelle gravité », le tribunal a donc suivi les réquisitions du Parquet national financier (PNF), qui avait demandé une peine « sévère » envers un homme qui a « flétri l’honneur » de la France.

    A lire également  Blanchiment de fraude fiscale aggravée: Sur les traces de la filière sénégalaise

    Jérôme Cahuzac n’est pas le seul à avoir été condamné dans cette affaire. Son ex-femme écope de deux ans de prison ferme, tandis que la banque genevoise Reyl a été condamnée à une amende de 1,875 million d’euros pour avoir été « l’instrument de la dissimulation des avoirs » de l’ancien ministre du Budget.

    A lire également  Jérusalem: le vendredi de tous les dangers

    L’établissement écope de la peine maximale encourue pour blanchiment, mais échappe à une interdiction d’exercer toute activité bancaire en France comme l’avait demandé le parquet. Le banquier François Reyl a quant à lui été condamné à un an de prison avec sursis et 375 000 euros d’amende.

    Source: rfi

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles