Gambie : les proches des suspects de la tentative de coup d’État

imgresYahya Jammeh a finalement libéré les parents et les proches des hommes armés qui ont pris part, le 30 décembre 2014, à l’attaque de la State House à Banjul, avec l’intention de faire tomber le gouvernement du président Yahya Jammeh.

Parmi les parents libérés, figurent Metta Njie, la mère de feu le lieutenant-colonel Lamin Sanneh, ancien commandant de la présidence et cerveau présumé de la tentative de coup d’État qui a été tué lors de l’attaque et Bai Jobe Njie, père du militaire Modou Njie qui a été arrêté et condamné à mort par une cour martiale en mars dernier.

Interviewé par APA jeudi soir, Metta Njie a remercié Dieu Tout-Puissant de lui avoir permis de retrouver sa famille. Elle a affirmé qu’elle a été maltraitée pendant sa détention, ajoutant que sa mère vieillissante lui a beaucoup manqué.

Selon le gouvernement, la détention de ces personnes pendant six mois, se justifie par des enquêtes en cours, même si aucun résultat de ces enquêtes n’a été communiqué au public

Commentaires

commentaires