More

    Gambie: «un ras-le-bol palpable», selon Fatou Jagne Senghor

    000_9p811_0Tour de vis en Gambie : à cinq mois de l’élection présidentielle, la justice a condamné le chef de l’opposition et 17 militants à trois ans de prison ferme. Tous avaient été arrêtées au mois d’avril, au cours de manifestations pour réclamer des réformes politiques. Ces condamnations sont vivement condamnées par les associations de défense des droits de l’homme, dont l’ONG Article 19. Sa directrice en Afrique de l’Ouest, Fatou Jagne Senghor, estime cependant que la situation est en train de changer en Gambie.

    A lire également  Forêt de Bousoloum: 4 personnes portées disparues

    « C’est un signe de faiblesse de la part du gouvernement, qui ne supporte pas une opposition solide. »

    RFI

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles