More

    Groupe consultatif Paris: Le Sénégal cherche 4.684 milliards

    Le Sénégal rencontre ce lundi au siège de la Banque mondiale, à Paris, ses partenaires techniques et financiers, en vue de lever 4.684 milliards de francs CFA pour le financement du Plan d’actions prioritaires (PAP) 2019-2023 dans le cadre de la mise en œuvre de la deuxième phase du Plan Sénégal émergent (PSE) d’un montant global de 14.098 milliards francs CFA. Le gouvernement est déjà parvenu à mobiliser 9414 milliards de francs CFA. A Paris, il sera donc à la recherche de 4684 milliards devant provenir des partenaires techniques et financiers et 1834 milliards du secteur privé, selon une source proche du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan.
    A travers ce groupe consultatif organisé avec l’appui de la Banque mondiale, le Sénégal va donc chercher à « mobiliser tous les partenaires autour de la phase II du PSE et de converger vers un développement durable décliné dans le Plan d’actions prioritaires (PAP 2019-2023) ». « Cette conférence permettra de présenter aux partenaires techniques et financiers, aux investisseurs privés et à la diaspora, la seconde phase du PSE et les opportunités d’investissement au Sénégal, en vue de mobiliser les ressources complémentaires pour financer le développement sur la période 2019-2023’’.  Le PAP a été élaboré dans le souci d’assurer « une consolidation des progrès enregistrés » avec la première phase du PSE. Il « se base sur une analyse des meilleures pratiques tant au niveau national que mondial en termes de transformation structurelle de l’économie et de croissance ».  Dans un communiqué, le gouvernement souligne qu’il « vient renforcer les bonnes performances macroéconomiques, l’offre en services sociaux de base et accélérer l’éradication de la pauvreté ».  « Pour réussir la mise en œuvre du PAP 2019-2023, le Gouvernement souhaite la mobilisation des ressources financières tant publiques que privées », explique le communiqué. Il ajoute que « la stratégie de financement dudit plan repose sur une mobilisation optimale de ressources internes (publiques et privées) et sur un recours à des financements extérieurs (publics, privés, diaspora, etc.) ». 

    A lire également  42, 637 milliards de FCfa financés par la Bad pour l'usine Keur Momar Sarr 3

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020 
    A lire également  Air Sénégal : deuxième vol à destination de Ziguinchor
    Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles