Groupe parlementaire des Libéraux à l’assemblée nationale: Le PDS attaque, Fada risposte

modou fadaLe Parti démocratique sénégalais poursuit son combat pour le contrôle du groupe parlementaire des libéraux et démocrates. Par le biais de son coordonnateur national, il a écrit une lettre au Président de l’Assemblée nationale. Selon La Tribune, l’objet de la lettre est la reprise du mandat de député du président du Conseil départemental de Kébémer par les libéraux. Dans la lettre écrite par Oumar Sarr, coordonnateur national du Pds, et relayée par le journal, il a été question de l’article 60 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale qui stipule que « tout député qui quitte son parti perd systématiquement son mandat de député ».

Fada,   »la décision appartient à mon parti »

Interpellé sur la question de la présidence du groupe parlementaire des libéraux et démocrates, Fada soutient que seule la décision des instances de son parti lui permettra de prendre une décision. « Quand on est élu député, on ne représente aucun parti politique; on ne représente que le peuple. Donc même si la loi ne m’oblige pas à quitter la présidence du groupe parlementaire des libéraux, nous allons poser le débat aux niveau des instances du parti et la décision finale sera appliquée ».

Concernant le dialogue national auquel le président de la République invite la classe politique et la société civile, Diagne Fada affirme que s’il est invité, il y participera comme tous les partis de l’opposition. « Normalement ce dialogue ne devrait même pas être un événement, mais on est dans un pays où toutes les actions sont  calculées politiquement. Si nous sommes invités, nous y participerons en tant que parti de l’opposition », a-t-il dit.

WWW.DAKAR7.COM

Comments are closed.