More

    Guinée : Alpha Condé en lice pour un second mandat

    Alpha Conde PrésidentSans surprise, Alpha Condé, président guinéen sortant, a été investi mardi candidat à la présidentielle d’octobre par son parti, le Rassemblement pour le peuple de Guinée (RPG).

    C’est à l’issue d’un congrès de trois jours que le parti au pouvoir a désigné – sans surprise – son champion pourla prochaine présidentielle en Guinée.Alpha Condé, 77 ans, élu en 2010, va ainsi se représenter le 11 octobre.

    Devant quelques milliers de ses partisans et sympathisants rassemblés à Conakry, le président sortant n’a pas souhaité « faire le bilan » de son mandat, estimant que cette mission revenait au peuple. « Je suis venu communier avec vous. Communier avec ces femmes, ces jeunes venus de différentes provinces du pays », s’est-il contenté d’affirmer, dans un discours entrecoupé de slogans de militants, en T-shirts jaune – couleur de son parti – à son effigie, scandant notamment: « Un coup, KO », pour une victoire au premier tour.

    « Nous allons faire en sorte que l’entreprise privée en Guinée, à travers le partenariat public-privé, à travers l’association avec des partenaires étrangers, soit le véritable moteur du développement de la Guinée », a déclaré le désormais président-candidat.

    A lire également  Attaque à main armée à Koumpentoum: 3 femmes enlevées et 11 blessés

    Caution doublée à deux mois de la présidentielle 

    Mais à deux mois du scrutin, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a annoncé une série de mesures, sans les expliquer, lesquelles ne seront pas sans conséquences pour certains potentiels prétendants à la succession d’Alpha Condé. Le montant de la caution exigée pour se présenter à la présidentielle a été ainsi doublé, passant de 400 millions de francs guinéens (GNF, près de 99 000 euros) en 2010 à 800 millions de GNF. Et le plafond des dépenses de campagne a quant à lui été multiplié par presque sept, à 20 milliards de GNF (plus de 2,4 millions d’euros) contre 3 milliards GNF (plus de 369 000 euros) en 2010.

     

    Jeune Afrique

    Articles récents

    Vice-présidence de l’Assemblée : Moustapha Cissé Lô démissionne

    Moustapha Cissé Lo jette l’éponge. Le responsable Apr, parti présidentiel, a annoncé sa démission de son poste de 2e vice-président de l’Assemblée...

    Cissé Lô-Assane Diouf…Mêmes Injures, Mêmes Délits Mais

    Injures publiques : Moustapha Cissé Lô, Farba Ngom sont—ils des intouchables ?
    A lire également  Gabon: le ministre de la Justice, Séraphin Moundounga annonce sa démission
    Assane Diouf est souvent taxé d’insulteur public numéro 1. Assane Diouf...

    Nécrologie : Gaston Mbengue perd sa mère Adja Soda Samb

    Le promoteur de lutte Salif Mbengue dit Gaston a perdu sa mère Adja Soda Samb ce dimanche à 5h du matin...

    Idy-Sonko : Confrontation inévitable en 2024

    Idrissa Seck–Ousmane Sonko. Le premier était arrivé deuxième à la dernière présidentielle et le second, troisième. Cet état de fait leur donne...

    Injures publiques : Abdoulaye Makhtar Diop demande des sanctions pénales contre Cissé Lo

    Le Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop, par ailleurs 5e vice président de l’Assemblée nationale, est choqué par le comportement « inadmissible...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles