More

    Guinée : Alpha Condé en lice pour un second mandat

    Alpha Conde PrésidentSans surprise, Alpha Condé, président guinéen sortant, a été investi mardi candidat à la présidentielle d’octobre par son parti, le Rassemblement pour le peuple de Guinée (RPG).

    C’est à l’issue d’un congrès de trois jours que le parti au pouvoir a désigné – sans surprise – son champion pourla prochaine présidentielle en Guinée.Alpha Condé, 77 ans, élu en 2010, va ainsi se représenter le 11 octobre.

    Devant quelques milliers de ses partisans et sympathisants rassemblés à Conakry, le président sortant n’a pas souhaité « faire le bilan » de son mandat, estimant que cette mission revenait au peuple. « Je suis venu communier avec vous. Communier avec ces femmes, ces jeunes venus de différentes provinces du pays », s’est-il contenté d’affirmer, dans un discours entrecoupé de slogans de militants, en T-shirts jaune – couleur de son parti – à son effigie, scandant notamment: « Un coup, KO », pour une victoire au premier tour.

    « Nous allons faire en sorte que l’entreprise privée en Guinée, à travers le partenariat public-privé, à travers l’association avec des partenaires étrangers, soit le véritable moteur du développement de la Guinée », a déclaré le désormais président-candidat.

    A lire également  Khalifa Sall après son d'audition: "Nous ne sommes pas des voleurs; (...)nous sommes des gens honnêtes"

    Caution doublée à deux mois de la présidentielle 

    Mais à deux mois du scrutin, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a annoncé une série de mesures, sans les expliquer, lesquelles ne seront pas sans conséquences pour certains potentiels prétendants à la succession d’Alpha Condé. Le montant de la caution exigée pour se présenter à la présidentielle a été ainsi doublé, passant de 400 millions de francs guinéens (GNF, près de 99 000 euros) en 2010 à 800 millions de GNF. Et le plafond des dépenses de campagne a quant à lui été multiplié par presque sept, à 20 milliards de GNF (plus de 2,4 millions d’euros) contre 3 milliards GNF (plus de 369 000 euros) en 2010.

     

    Jeune Afrique

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020 
    A lire également  Nigeria: la première dame 'grugée' par son aide de camp
    Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles