More

    Haut conseil : Abdoul Mbaye soupçonne un souci purement politicien

    abdoule-mbaye-630x377Abdoul Mbaye et ses camarades récusent totalement le Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct). Les membres du Bureau Politique de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) dénoncent cette institution qui, selon eux ressemble à « un détournement de l’esprit de notre nouvelle constitution au profit de soucis purement politiciens visant à récompenser des soutiens ou des militants ». Pourquoi? Parce que, selon eux, « les questions mises en discussion par le Gouvernement avec les partis politiques excluent les caractéristiques principales du futur Haut Conseil des Collectivités Territoriales ». Alors que, suggèrent-ils, « le véritable dialogue devrait considérer cette institution en chantier comme un des sujets essentiels. À défaut de le faire, plusieurs des autres points devant être abordés pourraient prendre l’allure d’une pure diversion ». Abdoul Mbaye et Cie faisant allusion au défunt Sénat regrettent le retour à d’anciennes pratiques consistant à « créer des institutions pour abriter, aux frais du peuple sénégalais, des militants et autres alliés lorsque le manque de ressources gêne le fonctionnement correct de services publics essentiels, et est brandi pour expliquer le non-respect d’engagements pris par l’Autorité à l’égard de certains agents de l’État ». Si le Président tient, compte maintenir le Haut conseil des collectivités territoriales dans l’ordonnancement institutionnel du pays, Abdoul Mbaye et ses camardes, eux,  proposent l’élection de tous les membres de cette institution par un collège constitué des maires de communes, présidents de conseils départementaux et présidents de conseils régionaux pour chaque région. Ce qui  veut dire qu’il faut  être maire, président de conseil départemental pour être éligible au Hcct. De la même manière, l’ex Premier ministre et Cie proposent aussi, pour un souci de rationalisation des ressources publiques, que les « hauts conseillers » bénéficient de primes de sessions couvrant leurs déplacements et non de salaires fixes.

    A lire également  Après son audition par la DIC: le fils de Cissé Lô persiste et signe

    DAKAR7.COM

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020 
    A lire également  Manifeste du Club Esprit Républicain
    Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles