More

    Hcct: 50 membres de plus installés que l’ancien Sénat Idrissa Seck

    5 jours après l’élection le parti  Rewmi s’est fait une religion sur l’’inutilité’ du Hcct  dont il a boycotté, dimanche dernier. Les proches de Idrissa Seck, dans un communiqué,  affirment avoir «habitué les Sénégalais à renoncer à des privilèges pour une république et une démocratie que nous voulons toujours plus belle et plus propre». Dans les colonnes de la Tribune, Idrissa Seck et Cie estiment que «les conséquences climatiques qui ont été à l’origine de la suppression du Sénat sont les mêmes que celles durant lesquelles le Hcct sera installé avec 50 membres de plus que l’ancienne institution (le Sénat)». Une inutilité qui selon le parti  toujours, frappe la Commission nationale du dialogue des territoires ou encore le Haut conseil du dialogue social.

    A lire également  Les nominations du Conseil des ministres

     

     

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles