Hissen Habré sera conduit de force

imgresL’ex président tchadien  a en ces termes de refuser la sommation  de comparaitre  : «Ces chambres que j’appelle, moi ‘’Comité administratif extraordinaire’’ sont illégitimes et illégales. Ceux qui y siègent ne sont pas des juges mais des simples fonctionnaires au service d’une mission commandée donc politique. J’ai été kidnappé et depuis détenu, par conséquent, je ne vais pas répondre à aucune démarche du Comité administratif extraordinaire dont les activités sont illégitimes et illégales», leur a rétorqué l’accusé.       Face à cette résistance, le président Kam d’ordonner l’usage de la force contre le président Habré. «Nous, président des chambres, (…) ordonnons que l’accusé soit conduit par force ce mardi à 9 heures devant la Chambre africaine extraordinaire d’Assise».

Commentaires

commentaires