More

    Htin Kyaw, proche d’Aung San Suu Kyi, élu président de Birmanie

    Les députés, chargés de désigner le premier président birman démocratiquement élu depuis plusieurs décennies, ont validé le choix de la Ligue nationale pour la démocratie (NLD) par 360 voix sur 652 au total. Large vainqueur des législatives de novembre dernier, le parti d’Aung San Suu Kyi avait proposé ce fidèle compagnon de dissidence de la lauréate 1991 du prix Nobel de la paix pour la remplacer, puisque la Constitution héritée de la junte lui interdit de briguer la présidence elle-même, ses deux fils ayant une nationalité étrangère.

    A lire également  Zimbabwe : Tsvangirai "gravement malade"

    Rfi.fr

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles