More

    IAAF – Pape Massata Diack: Le bourreau de son père

    Son nom revient partout où l’on parle de l’affaire de la corruption à l’Iaaf, dans laquelle son père Lamine Diack est impliqué. Au moment où cette affaire prend une autre tournure avec les « aveux » de Lamine Diack sur le financement de la campagne présidentielle de 2012 de Macky Sall, le nom de Pape Massata Diack est revenu. Diack fils aurait joué le rôle d’intermédiaire dans tous les deals dans ce paysage de l’athlétisme international.

    Devant les enquêteurs de l’office central de lutte contre les infractions financières et fiscales, Lamine Diack a déclaré encore que Pape Massata Diack s’est personnellement occupé du financement de la campagne présidentielle du candidat Macky Sall avec le russe Balakhnichev, président de la fédération russe d’athlétisme.
    Selon toujours nos informations, Massata Diack aurait envisagé en premier lieu, envisagé de se présenter aux élections présidentielles de 2012 et aurait sollicité ses amitiés russes pour financer sa campagne électorale. Il aurait finalement renoncé à sa candidature mais garderait l’argent qui aurait atterri sur des comptes à Singapour via une société fictive,
    Black Tidings, contrôlé par ….. Pape Massata Diack, par ailleurs, conseiller de la fédération internationale.
    Partout où il est question d’argent, Pape Massata Diack est cité au cœur des transactions pour le compte de son père. Et si l’on de la probité de Lamine Diack, chantée par ses proches et certains collaborations, on serait tenté de se demander si le papa était au courant des agissements de son fils.
    Un fils qui a été cité dans le passé dans beaucoup de scandales financiers. Déjà en mars 2005, le patron de Pamodzi Consulting a été inculpa pour abus de confiance, faux et usage de faux dans les comptes financiers de l’opération coupe du monde puis incarcéré en même temps qu’Oumar Ndiaye, ancien directeur administratif de la Fédération Sénégalaise de Football et Bounama Dieye, ancien premier vice président, chargé de l’administration. Ils étaient tous deux membres du comité foot 2002, en charge de l’organisation de la participation sénégalaise à la coupe d’Afrique des Nations et à la coupe du monde.

    A lire également  Tambacounda choisit ses candidats au concours national de récitation du coran et de la culture islamique
    A lire également  Peinant à jouir après une nuit de relations intimes: S. Sène violente la prostituée et repart sans payer

    Impliqués dans la gestion des retombés de cette épopée des lions, ces trois messieurs auraient eu le tort de cumuler des frais de missions et de primes de qualification et des frais d’hébergement et de restauration excessifs lors du mondial Corée du Sud-Japon.
    En réaction à des accusations d’un journal britannique dans une histoire de pots de vin, portant sur quelque deux milliards, Pape Massata Diack disait qu’il est victime d’une cabale des pays anglo-saxons. « Ils voulaient ternir l’image du président Lamine Diack. Je me suis dit : comme c’est une campagne et une cabale, mieux vaut faire le dos rond et regarder d’où ça venait » avait-il dit pour sa défense.

    Mais les faits sont là pour confirmer les scandales financiers dans lesquels Pape Massata Diack est impliqué et on serait tenté de dire qu’il est le bourreau de son père dont les récentes déclarations sur le financement de la campagne présidentielle de Macky Sall sont démenties par les principaux concernés. Ou refuse de lui prêter ces propos.

    Ibrahima Khalil SENE

    Auteur: IGFM – IGFM

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles