More

    Idrissa Seck « rabaisse » Macky Sall: « personne ne peut m’apprendre à faire la politique, Macky j’ai été son patron »

    Réponse à presse interposée: après la cinglante réponse du Président Macky Sall ce jeudi en marge de sa conférence de presse avec le Président Libérien George Weah, Idrassa Seck qui ne compte pas lâcher l’affaire recrache des morceaux, les uns plus crus que les autres virulents. « Dire à quelqu’un qui a été son patron dans l’Etat et dans la politique, qu’il ne comprend pas comment ça marche, ce n’est pas sérieux. Je pense que ces références et spéculations sont indécentes, je suis un homme politique présent sur le terrain politique depuis ma tendre jeunesse. je rappelle que j’ai été le premier Directeur de campagne électorale de Me Abdoulaye Wade en 1988, et le premier de toute l’histoire politique du Sénégal. Donc, personne ne peut m’apprendre comment faire la politique. J’ai été l’initiateur et l’organisateur de la campagne victorieuse de Abdoulaye Wade », a-t-il balancé sur la figure du Président Macky Sall.

    Le président de Rewmi, Idrissa Seck ne lâche pas le morceau et fonce sur la Constitution et exhorte son ex-camarade de parti à bien la lire et la comprendre:« je voudrais d’abors l’inviter, lui le Gardien de la Constitution, à lire la Constitution, tout simplement. Dans la Constitution, la question des traités internationaux est réglée de façon extrêmement claire et précise. L’article 95 dit que le président de la République négocie les engagements internationaux, les signe, les ratifie et les approuve, et éventuellement sa ratification et son approbation peuvent être soumises à l’assemblée nationale. C’est l’article 96 qui énumère un certain nombre de domaines dans lesquels la ratification ne peut intervenir qu’au moyen de la loi », fait-il la leçon à son « élève ».

    A lire également  Serigne Moustapha Sy déballe: "Nous savons pourquoi personne ne bouge" face aux dérives de Macky Sall

    La bataille s’annonce rude d’autant que l’ancien Premier ministre sous Me Abdoulaye Wade a le champ libre avec l’exil de Karim Wade et les déboires judiciaires de Khalifa Sall.

    Senego

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020 
    A lire également  Saint Louis : un supporter tué par un coup de brique
    Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles