Idrissa Seck sur le cas Assane Diouf: « Certains citoyens ont marre de  l’injustice(…) et refoulent leur colère à travers l’internet »

L’ancien Premier ministre, Idrissa Seck condamne le comportement des certains sénégalais qui, à travers les réseaux sociaux, profèrent des insultes à l’endroit de hautes personnalités de l’Etat. Sans citer le nom de Assane Diouf, qui s’est illustré dans ce domaine, le leader de Rewmi invite plutôt à une prise de conscience par rapport à la vague de colère qui gangrène la société Sénégalaise, selon Dakaractu.
Pour lui, « certains citoyens ont marre de  l’injustice et de l’inéquité ambiantes et refoulent leur colère à travers l’internet et par des écarts de langage regrettables ». Il a tenu ses propos à la mosquée de Moussanté où il prenait part à la prière de l’Aid-El-Kébir.

L’ancien Premier ministre a rappelé que la construction d’une société vise à juguler les violences et que  la violence est généralement due à un ras-le-bol persistant.
Ainsi, explique-t-il, c’est ce fort degré de frustration qui les amène à se chercher des moyens de  libérer leur colère  C’est cela qui justifie, selon lui, la débandade notée ces dernières semaines. Il donnera l’exemple de cette cocotte-minute qui a suffisamment emmagasiné de la chaleur qui laisse parfois des échappées d’air. Fort de ce constat, Idrissa Seck sollicitera des autorités étatiques de ce pays à agir en conséquence avant que l’irréparable ne se produise.

Avec Dakaractu

Comments are closed.