Ils soutirent 120 millions à leur victime : Mamadou Barro prend 3 ans de prison, ses complices 2 ans chacun

palais de justiceLe Sieur Mame Birame Gningue a porté plainte contre le charlatan Mamadou Barro et ses acolytes Mamadou Diarra, Ibrahima Thioune et Astou Sy qu’il accuse d’avoir réussi à lui soutirer frauduleusement, la somme de 120 000 000 de Fcfa. Ces derniers lui ont fait miroiter qu’à travers des pratiques mystiques, il pouvait gagner davantage d’argent. C’est lui-même qui les a conduits à la police où ils ont été placés en garde à vue avant leur déferrement u parquet. D’ailleurs, Mamadou Barro le charlatan a reconnu lui-même s’être une fois rendu au bureau de la victime où en sa présence par un tour de magie, il a sorti un plat de viande rôtie. « Il était convaincu par mes pouvoirs magiques. Avec les renseignements de Mamadou Diarra, j’ai fait pour M. Mame Birame Gningue des séances de voyance, tout en lui prescrivant des offrandes », déclare-t-il. « J’avoue qu’à chaque fois que je lui demandais de l’argent il n’hésitait pas à m’en remettre. C’est Diarra qui m’a fait savoir que Mame  Birame avait des maisons et des terrains à usage d’habitation. Quelque temps après j’ai senti que Gningue avait des doutes sur moi. C’est par la suite que j’ai fait appel à Ibrahima Thioune qui s’active dans le milieu pour qu’il joue le rôle de « Jiin » (esprit surnaturel), ainsi que la dame Astou Sy.   Les coaccusés une fois à la barre, ont nié catégoriquement les faits. Cependant, ils ont oublié le procès-verbal rédigé à la police où ils avouaient les faits. Quant à la victime, elle reconnaît avoir satisfait toutes les demandes formulées par Mamadou Barro et compagnie. « J’ai vendu quatre terrains, quatre voitures et 60 bœufs et chèvres ». Ainsi Me Bamba Cissé avocat de la partie civile, n’a pas raté l’occasion pour se jeter sur les prévenus. « Je pense qu’il n’y a pas à chercher de midi à quatorze heures, les faits sont là. J’avoue que cette situation est un phénomène fréquent ici au Sénégal. Nous sommes trop mystiques. Même les Blancs nous reconnaissent à travers ce genre de pratiques ». Me Cissé réclame une condamnation sévère contre Mamadou Barro et sa bande, compte tenu de la gravité des faits. Après les débats d’audience, place au verdict, à la suite d’une pause. Le verdict tombe finalement, Mamadou Barro est condamné à 3 ans de prison ferme, ses acolytes à 2 ans de prison chacun.

DAKAR7.COM

 

 

Comments are closed.