Incendie d’un bus de Ddd : Les quatre étudiants édifiés sur leur sort 12 juillet prochain

Bus DddC’est devant la barre de la chambre correctionnelle de Dakar que les étudiants Cheikh Ahmadou Bamba Ba, Alioune Samba Séne et Victor Sadio Diouf ont comparu, ce mardi, pour les délits d’association de malfaiteurs et incendie volontaire d’un bus Dakar Deem Diik, le 21 janvier 2015. Ce jour,  le Mouvement des élèves et étudiants libéraux (Meel) avaient prévu de manifester devant le ministère de la Justice. La manifestation interdite les étudiants ont été repoussés dans l’enceinte de l’Ucad par les forces de l’ordre. Avant de s’emparer de trois bus de Ddd. Si les deux ont été libérés le troisième quant à lui a été incendié. Et, lors de l’enquête, un témoin a indiqué avoir reconnu Cheikh Ahmadou Bamba Ba et Vitor Sadio Diouf, président du Meel, comme étant les principaux auteurs. Devant la barre, les deux étudiants libéraux ont récusé les faits et Victor Sadio Diouf a déclaré avoir envoyé à Cheikh Ahmadou Bamba Ba la somme de 6500 francs pour le transport des manifestants. Et qu’il n’a jamais intimé l’ordre à ses camarades d’incendier le bus. Quant à Cheikh Ahmadou Bamba Ba, il a soutenu que l’argent était destiné à l’achat de carburant pour  incendier des pneus. Me Bamba Cissé, avocat de Ddd, a déclaré que les faits sont constants car, les trois étudiants ont terrorisé les passagers qui ont pris la pris la fuite avant d’incendier le bus. Dans son réquisitoire, le maitre des poursuites reconnait qu’il y a eu une association de malfaiteurs et d’incendie volontaire. Selon lui, l’argumentaire des prévenus n’est pas fondé parce que le témoin Bara Tall les a vus incendier le véhicule. Ainsi, le parquetier demande au juge de les déclarer coupable des faits et de les condamner à une peine d’emprisonnement de 2 ans assortis de sursis. Mais, pour Me Amadou Sall, avocat de la défense, les faits ne sont pas constats et l’enquête qui a été mené n’a été qu’à charge. Toutefois, les avocats de la défense requièrent la relaxe pure et simple de leurs clients. L’affaire est mise en délibéré par le juge le 12 juillet prochain.

DAKAR7.COM

Comments are closed.