Incidents du 5 mars dernier au Ps : La coordination de Mbour clame son soutien à Ousmane Tanor Dieng

Ousmane Tanor Dieng, First Secretary ofLe Bureau de la coordination départementale du Parti socialiste (Ps) de Mbour n’a pas manqué, lors de sa réunion, d’hier mardi 28 juin, de se prononcer sur les incidents du 5 mars dernier notés au niveau du Maison du parti à Colobane. Dans un communiqué, il dénonce, les actes qu’il qualifie d’une gravité extrême et engage le Secrétaire général à entreprendre toutes les diligences requises pour situer les responsabilités et à réserver à ces faits les suites politiques et judiciaires efficientes. En ce sens, il a aussi « donné mandat au Secrétariat exécutif national de prendre toutes les mesures disciplinaires qu’appellent ces actes de violence ». Selon Niadiar Sene et Cie, la plainte déposée par le parti n’est donc pas une initiative personnelle du camarade Ousmane Tanor Dieng, mais un mandat du Bureau politique donné  au Secrétariat exécutif du parti. Cette plainte, suivie d’auditions à la Division des investigations criminelles (Dic), est l’occasion, pour certains responsables, de s’en prendre à Ousmane Tanor Dieng, secrétaire général du Ps. Appelant les différents responsables à savoir raison garder et à privilégier, en toute circonstance,  l’unité et la cohésion dans  le fonctionnement du parti, la coordination de Mbour considère que « dans un parti démocratique comme le nôtre (le Ps), où le débat est libre, la force des arguments doit toujours prévaloir sur les arguments de la force brute et aveugle».

WWW.DAKAR7.COM

Comments are closed.