Infanticide en France sur sa fille de 15 mois : La Franco-sénégalaise Fabienne Kabou prend 20 ans de prison

kabouLe tribunal des assises de Saint-Omer en France a eu la main lourde ce vendredi 24 juin 20016. Il n’a pas suivi l’avocat général, Luc Frémiot qui avait requis 18 ans de prison ferme contre la Franco-sénégalaise, Fabienne Kabou. Le tribunal a ainsi condamné Fabienne Kabou à purger la peine de 20 ans de prison ferme pour infanticide sur sa fille de 15 mois. Selon l’accusation, Fabienne kabou avait abandonné sur une plage sa fille de 15 mois qui avait fini par se retrouver morte noyée. Tout au long de l’instruction ainsi que du procès qui duré cinq jours, la Franco-sénégalaise, pour expliquer son geste, se disait victime de sorcellerie. N’empêche, la sentence de la présidente du tribunal est tombée. « L’accusée est condamnée à 20 ans de prison pour assassinat. La décision de la présidente du tribunal, selon cette dernière, prend en compte l’altération du discernement diagnostiquée par le panel de psychiatres ayant défilé à la barre et qui étaient chargés d’analyser l’état mental de Fabienne Kabou. Dans leurs conclusions, les psychiatres ont soutenu que Fabienne Kabou était atteinte de « psychose paranoïaque chronique ». Ce qui avait conduit d’ailleurs l’avocat général Luc Frémiot à regretter que cette affaire soit concentrée sur l’énigme de la personnalité de l’accusée et à qualifier de « querelles d’égo », les conclusions des psychiatres. Selon lui, Fabienne est une femme entièrement « construite sur des mensonges », tout en dénonçant « l’indifférence » qu’elle affichait.

WWW.DAKAR7.COM

 

Comments are closed.