More

    Insécurité à Wakhinane Nimzatt : les populations lancent un Sos

    InsécuritéDepuis ce dimanche 08 novembre 2015, la commune de Wakhinane Nimzath a touché le fond avec un double meurtre. Pour dire vrai, personne n’a été surpris par cette tuerie barbare et sans justification. En réalité, toutes les conditions étaient réunies pour assister à un carnage. Des jeunes, pour la plupart ayant moins de 20 ans, déambulent dans les quartiers de Wakhinane Nimzath nuit et jour avec des armes blanches sans être inquiéter. Pis, ils agressent, insultent et menacent quiconque ose les interpeller sur leurs agissements. La situation est d’autant plus préoccupante que les appels au secours des populations face à cette insécurité ne trouvent aucun échos de la part des services concernés ; ce qui est inadmissible dans un Etat organisé, régi par des lois et règlements.

    A ce que je sache, les populations n’ont pas le droit de se faire justice eux même, mais c’est à l’Etat de les protéger, de protéger leurs biens pour leur épanouissement. Les responsabilités doivent être situées car, la situation de zone de non droit que constitue Wakhinane Nimzath est endémique. Et, elle avait même conduit les populations du quartier de Nimzath de tirer la sonnette d’alarme au mois de février dernier mais aucune suite n’a pas été donnée à leur requête par les services concernés. Ceci constitue la preuve la plus tangible du désintéressement des services déconcentrés de l’Etat pour la sécurité des populations de Wakhinane Nimzath même si, à leur décharge, nous reconnaissons la limitation des moyens matériels et humains mis à leur disposition.

    A lire également  Les travailleurs sociaux disent non «au bricolage, au brigandage et au braconnage du social»

    L’heure est grave mais les populations de Wakhinane Nimzath ont droit à la vie comme leurs concitoyens des autres localités du pays. C’est pourquoi, j’interpelle l’Etat, à travers son Chef, le Président de la République, de venir au secours aux populations de la commune de Wakhinane Nimzath et en général à celles de la ville de Guédiawaye pour nous donner un autre espoir de vivre. D’autant que nous avons l’impression que l’Etat a abdiqué face aux forces du mal.

    Mamadou Diouf dit Modou

    Nimzat 1

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles