More

    Institut Pasteur: Le COVID-19 en France ne provient pas directement de Chine

    Une étude génétique réalisée par des scientifiques français a révélé que l’épidémie de COVID-19 en France était causée par une souche circulant localement d’origine inconnue, plutôt que par des cas importés de Chine ou d’Italie.

    Intitulée « Introductions et propagation précoce du SRAS-CoV-2 en France », cette étude a été réalisée par des chercheurs de l’Institut Pasteur à Paris, centre de recherche de pointe contre les maladies infectieuses, et a été publiée sur biorxiv.org le 24 avril.

    Les chercheurs ont séquencé 97 génomes des échantillons prélevés parmi des cas infectés en France entre le 24 janvier et le 24 mars, et ont constaté que la souche dominante de l’épidémie dans le pays était liée à un groupe génétique, ou clade G, qui ne provient pas de Chine ni d’Italie.

    « Contrairement à ce qui est observé dans de nombreux autres pays européens, l’épidémie en France a été principalement semée par une ou plusieurs variantes de ce clade », suggère l’étude, ajoutant qu’un échantillonnage plus approfondi sera nécessaire.

    A lire également  Guinée Bissau:Baciro Dja nouveau premier ministre en !

    Parallèlement, l’étude a indiqué que les premiers cas importés en France n’ont pas suscité la transmission locale tout en soulignant l’efficacité des mesures prises par la France pour prévenir la propagation du virus.

    La France a commencé sa surveillance spécifique du COVID-19 le 10 janvier et a identifié les trois premiers cas en Europe le 24 janvier, qui ont été directement importés du Hubei, en Chine. Le gouvernement français est intervenu rapidement pour suivre les contacts étroits des patients et a empêché la propagation du virus.

    Ces premières introductions « ne semblent pas avoir entraîné de transmission locale », a montré l’étude tout en ajoutant que « La quarantaine imposée aux premiers cas de COVID-19 en France semble avoir empêché la transmission locale. »

    L’un des premiers modèles du clade français a été échantillonné le 19 février auprès d’un patient qui n’avait aucun enregistrement de voyage et aucun contact avec des voyageurs revenant d’outre-mer. Le patient est décédé le 25 février, puis une vague de pandémie est survenue en France.

    Articles récents

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Urgent-Touba : Serigne Mountakha donne le Ndiguel pour la célébration du Grand magal…

    La décision a été confirmée par le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké.
    A lire également  Primaires aux Etats-Unis: quel républicain pour arrêter Trump?
    Regardez...

    Limogeage de Me Moussa Diop: 3e mandat, l’arbre qui cache la forêt

    Me Moussa Diop a été limogé ce mercredi 02 septembre 2020 de la direction générale de Dakar Dem Dikk (DDD). Un limogeage...

    LE CÉLÈBRE GENTLE MARA CONDAMNÉ À 3 MOIS DE PRISON ET 4 MILLIONS FCFA

    Diab Seck alias Gentle Mara est envoyé à l’hôtel zéro étoile, loin des strass et des paillettes, pour un séjour de 3...

    SUSPECTÉE D’AVOIR TUÉE SA FILLE ENCEINTE DE 6 MOIS : AWA DIOUF ARRÊTÉE À SALY

    Rebondissement dans l’affaire de la fille qui a été retrouvée morte dans les toilettes de son domicile sis au village de Mbafaye,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles