More

    INTERDICTION DE RAPATRIEMENT DES DÉPOUILLES : LA DIASPORA SÉNÉGALAISE SAISIT LA COUR SUPRÊME

    Des avocats ont saisi, ce mardi, 5 mai, la Cour suprême. Une procédure déclenchée sur demande du collectif pour le rapatriement des Sénégalais décédés du coronavirus à l’étranger. Les membres de ce collectif, présents dans plus de 30 pays, s’activent pour la levée de la mesure prise par l’État du Sénégal, interdisant ce rapatriement pour éviter la contagion.

    « Ce sont des familles des personnes décédées du Covid-19, qui ont estimé que la décision de l’État du Sénégal d’interdire le rapatriement des corps ne se justifie pas, portant atteinte à leurs droits fondamentaux », a expliqué Me Assane Dioma Ndiaye, membre du pool d’avocats, interrogé par Sud fm.

    La robe noire de poursuivre : « En la matière, la Cour suprême, à travers sa loi organique, permet à tout citoyen qui estime que son droit fondamental a été violé de pouvoir la saisir afin qu’elle ordonne d’abord la cessation de cette violation mais surtout qu’elle enjoigne à cette personne morale de droit publique qui est en l’occurrence l’État, de prendre toute mesure nécessaire. En l’espèce, ces familles estiment que le droit à une sépulture éternelle est un droit fondamental. Il s’agit de respecter leurs libertés et convictions religieuses. Et si ces corps étaient enterrés à l’extérieur dans des conditions qui ne sont pas pérennes dans le cadre de constructions qui ne sont pas éternelles, cela porterait gravement atteinte à leurs droits, et les installerai dans une psychose affective éternelle, dans une instabilité psychologique. »

    A lire également  Abdoul Mbaye : « Pourquoi je ne me suis pas présenté au palais »

    Et donc, tranche l’avocat : « c’est une question extrêmement importante pour ces familles. D’autant que tous les spécialistes consultés, nous disent qu’il est possible à partir d’un protocole funéraire déterminé de rapatrier ces corps au Sénégal sans que cela ne pose un dommage anormal et spécial aux populations ».

    La Cour suprême dispose de 48 heures pour se prononcer.

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020 
    A lire également  Transfert d'argent: Wari sera bloqué aujourd’hui et demain
    Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles