Interdit de parole, Me El Hadj Diouf dézingue Niasse

niasse-el-hadj-dioufWWW.DAKAR7.COM : S’il y a un député qui ne se laisse pas faire, c’est bien Me El Hadj Diouf. En effet, lors de l’élection du bureau de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, le président réélu, après avoir révélé que les députés du Pds Modou Diagne Fada et Oumar Sarr ont déposé des listes pour la constitution de groupes parlementaires, a indiqué que la question sera étudiée par le nouveau bureau avant d’être renvoyé en plénière. Des propos qui ont outrés le député Me El Hadj Diouf qui, invoquant l’article 11 du Règlement intérieur, a demandé à prendre la parole.

Refus catégorique du président Moustapha Niasse, qui haussant le ton, soutient que personne ne prendra la parole lors de l’élection du bureau. «Je vous renvoie à l’article 11 du Règlement intérieur» qui, selon lui, stipule en substance qu’il peut avoir un débat portant sur les procédures. Mais, c’était sans compter avec la détermination de Niasse de faire la police. Courroucé, Me Diouf bondit de sa chaise pour signifier au président que tous les députés sont d’égale dignité. Pis, le député soutient à haute et intelligible voix que le bureau n’est pas au dessus de la plénière pour connaitre de questions portant sur les groupes parlementaires. «Vous ne connaissez pas les textes», dit-il à l’endroit de Niasse.

Suffisant pour que Zator Mbaye entre dans la danse pour prendre la défense de son Secrétaire général. Mais, il va essuyer une sévère baffe de Me El Hadj Diouf : «Je ne m’adresse pas aux valets. Tu dois tout à Niasse, tout. Tu es un pauvre type alors que moi je suis un avocat international». Des propos qui, apparemment, ont calmé Zator Mbaye. Malgré les propos de Me Diouf, Niasse remet la parole au ministre Mansour Sy en charge des relations avec les Institutions. L’avocat poursuit de plus belle en invoquant toujours l’article 11 avant de quitter la salle.

www.dakar7.com

 

Comments are closed.