More

    Ismaila Sarr : deux clubs sénégalais réclament des versements à Watford

    Les clubs sénégalais La Linguère de Saint Louis et Génération Foot n’ont pas encore reçu le premier des cinq versements de la contribution de solidarité due par Watford après le transfert d’Ismaila Sarr.

    Les deux clubs sont sur le point d’envoyer une lettre à la FIFA via le département TMS (Transfer Matching System).

    Rejoignant Watford de Rennes, l’ailier de 22 ans a signé en août 2019 avec les Hornets pour un montant record de 30 millions de livres sterling.

    « C’est un manque de respect de la part de Watford, ils nous ont promis une certaine somme d’argent, 525 000 € (environ 462 000 £) répartis en cinq versements », a déclaré avec ressentiment Mady Touré, président de Génération Foot.

    « Depuis janvier, nous avons envoyé plusieurs courriels sans aucune réponse de leur part. Ils ont également envoyé un ordre de virement à mon collègue président de la Linguère Saint-Louis et depuis lors, il n’a rien reçu », a ajouté Mady Touré.

    Après plusieurs tentatives, Scott Duxbury, PDG de Watford, a envoyé ce commentaire à la BBC :

    « Le club a tenté de payer l’une des parties pendant des mois mais a été confronté à des problèmes de coordonnées bancaires insuffisantes. Il y a un contact direct et régulier avec l’autre partie en vue d’une résolution imminente ».

    L'ancien international sénégalais Amara Traoré est le président de la Linguère de Saint Louis
    Image captionL’ancien international sénégalais Amara Traoré est le président de la Linguère de Saint Louis

    Dans le nord du Sénégal, la Linguère de Saint Louis a été le premier club de football d’Ismaïla Sarr. Il est actuellement en tête de la deuxième division et était à deux doigts d’une promotion en Ligue 1 sénégalaise quand tous les matchs de football ont été arrêtés après l’épidémie de coronavirus.

    A lire également  Bafétimbi Gomis (ex-OM) : « Mon père est mort dans mes bras… »

    « Nous avons vu plusieurs ordres de transfert mais pas d’argent, cela confirme donc ma théorie selon laquelle ils nous taquinent pour gagner du temps », a expliqué le président du club Amara Traoré.

    « J’ai tous les échéanciers de paiement du directeur financier de Watford : le premier paiement était dû le 17 novembre, puis c’est tous les 31 août de 2020 à 2023 », a détaillé l’ancien attaquant de l’équipe nationale sénégalaise, irrité.

    « Notre budget est d’environ 120 millions de FCFA (161 000 £) et ils nous doivent 57 millions de FCFA (76 000 £) – répartis en cinq versements – donc c’est la moitié de notre budget annuel ».

    « C’est comme si Watford voulait attendre après un an et qu’ensuite, ils seront autorisés à dire qu’il y a prescription et à éviter de nous payer ce qu’ils nous doivent. Un agent à qui j’ai parlé m’a dit que c’est une méthode qu’ils sont réputés appliqué. Mais nous irons à la FIFA », ajoute-t-il 

    A lire également  Eliminatoires Chan 2018 : Les “Lions” locaux laminés par la Guinée (5-0)

    La règle de la contribution de solidarité est un mécanisme de la FIFA qui permet aux clubs formateurs de partager cinq pour cent des frais de transfert proportionnellement entre les clubs où il a joué entre 12 et 23 ans.

    Selon les deux présidents sénégalais, le club français FC Metz attend également sa part estimée à 40 000 € mais cela n’a pas été confirmé à la BBC.

    Articles récents

    PSG : Très bonne nouvelle pour Idrissa Gana Gueye

    Lors de la victoire du Paris Saint Germain (PSG) face à Nice 3-0, Idrissa Gana Gueye a été contraint de céder sa place à...

    LES NOMINATIONS DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    Monsieur Pierre FAYE, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n° 624.511/C, précédemment Ministre-Conseiller, Conseiller technique au Cabinet du Ministre des Affaires...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020 Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL,...

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles