More

    James Comey,ex-chef du FBI: » Trump est un président immoral au comportement mafieux »

    Limogé en mai 2017, l’ex-patron du FBI, James Comey, publie un livre de mémoires où il décrit le président américain Donald Trump comme un menteur invétéré, agissant avec son entourage comme un chef « mafieux ». La Maison Blanche contre-attaque.

    Un « président immoral, détaché de la vérité et des valeurs institutionnelles ». C’est le portrait que dresse l’ex-patron du FBI, James Comey, du président américain Donald Trump, dans ses mémoires dont des passages ont été publiés dans la presse américaine quelques jours avant sa sortie. Dans « A Higher Loyalty: Truth, Lies and Leadership » (Une loyauté plus élevée : vérité, mensonges et gouvernance), James Comey revient sur vingt ans de carrière en tant que procureur à New York, puis ministre adjoint de la Justice dans le gouvernement de George W. Bush, et enfin chef du FBI entre 2013 et 2017.

    Dans son livre, James Comey compare le président américain à un chef « mafieux », qui soumet son entourage à un code de loyauté. Il évoque une réunion qui s’est tenue en février 2017 avec le président et Reince Priebus, alors secrétaire général de la Maison Blanche. Cet échange avec le président « [l’a] fait revenir au début de [sa] carrière, quand [il] étai[t] procureur face au Milieu ».

    Il décrit une scène digne du « Parrain » : « Le cercle silencieux qui acquiesce. Le boss qui fait le jour et la nuit. Les serments de fidélité. La vision du monde selon laquelle tous sont contre nous. Le mensonge généralisé, qu’il soit petit ou gros, au service d’une sorte de code de loyauté qui place l’organisation au-dessus de la moralité et de la vérité ». « Son leadership est transactionnel, axé sur l’ego et sur la loyauté personnelle », insiste-t-il.

    Un président obsédé par lui-même

    A lire également  Relations Afrique-France : Alpha Condé aimerait couper le cordon avec Paris

    Il décrit également le président comme un homme obsessionnel des détails scabreux le concernant. James Comey relate ainsi que le président lui a demandé d’enquêter sur des allégations affirmant qu’il a eu des relations avec des prostituées russes en 2013 dans un hôtel à Moscou. « Je suis germophobe. Ce ne serait pas possible que je laisse des gens se faire pipi dessus devant moi », aurait dit le milliardaire à propos des relations sexuelles prêtées aux prostituées, au cours desquelles elles se seraient urinées dessus à sa demande. « J’ai laissé échapper un rire », écrit M. Comey, toujours selon cet extrait relayé par le Washington Post.

    Ce « dossier » avait été rédigé par un ancien agent du renseignement britannique pour le compte d’opposants politiques au candidat républicain. Jugé crédible dans un premier temps par le renseignement américain, son authenticité avait ensuite été complètement remise en question. James Comey raconte qu’en janvier 2017, Donald Trump lui a demandé de tordre le cou à ces affirmations, « au cas où il existerait une seule chance sur 100 qu’elles soient prises au sérieux par sa femme, Melania ». Cet échange avec le président « m’a fait revenir au début de ma carrière, quand j’étais procureur face au Milieu », a-t-il ajouté

    A lire également  Le chef du FBI «malade» à l'idée d'avoir influencé la présidentielle américaine

    Avec France24

    Articles récents

    Mansour Faye : « Si l’Ofnac me convoque je n’irai pas repondre »

    Mansour Faye, était l’invité de grand jury de la Rfm, ce dimanche. A propos de la plainte déposée contre lui à l’Ofnac...

    Rififi aux GMD: La Direction appelle à la réconciliation, lundi

    Malgré les grèves répétées de certains travailleurs des Grands Moulins de Dakar depuis près de trois mois, la direction générale de l'entreprise...

    Magal à Ngabou : Sokhna Aïda rompt le silence

    Sokhna Aïda Diallo a réagi aux mesures annoncées par la police religieuse de Touba, Safinatoul Amane, dans le cadre de la célébration...

    Mali : La mère de Sidiki Diabaté arrêtée pour complicité d’avortement .

    C’est une étape de plus dans la tentaculaire affaire  de violence conjugale contre l'ex-compagne de Sidiki Diabaté.   La mère...

    Voici Les Bouffons De La République…Les 6 Fous Au Pouvoir

    Les bouffons de la République. Ils sont au nombre de 6. Deux au Palais, deux dans le gouvernement et deux dans la...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles