JCC: Les Tunisiens séduits par le Ballet « La Linguère »

 Le Ballet « La Linguère » du Théâtre national Daniel Sorano, présent aux journées cinématographiques de Carthage (JCC), s’est produit mardi soir sur l’avenue Bourguiba, à Tunis, a constaté l’APS.  Des spectateurs, venus nombreux, ont dansé au rythme des « sabar » (tam-tams) et autres diverses sonorités du groupe des 11 danseurs sénégalais. 
Selon le chorégraphe Jean Tamba, qui dirige cette troupe, « le show a été composé de différentes pièces pour montrer cette diversité de notre pays ». Les danses « balante », « mandingue » et « diola » ont été exécutées avec finesse au plaisir du public qui n’a pas résisté à l’envie d’esquisser quelques pas. D’autres facettes de la culture sénégalaise ont aussi été étalées à cette occasion.  Cette prestation sur l’avenue Bourguiba à Tunis, un peu perturbée par une fine pluie, vient combler les deux premières sorties du ballet marquées par des contraintes sur les choix techniques.  Le ballet « La linguère » a déjà joué pendant quelques minutes la pièce « Welcome to Sénégal », samedi dernier, à la Cité de la culture à l’ouverture des JCC.  Le ballet a aussi assuré, mardi, l’animation musicale avec un flutiste et un koriste lors du « focus Sénégal », à la salle Africa et à Tunisia Palace.

Commentaires

commentaires