More

    Justice à double vitesse et cas Khalifa Sall : le ministre Mame Mbaye Niang argumente sans convaincre

    « L’opposition devait dénoncer la gestion des fonds de la Caisse d’avance par Khalifa Sall, plutôt que de se solidariser », propos de Mame Mbaye Niang qui semble s’inviter dans un débat sans rien comprendre. Mieux, le ministre de la jeunesse a accusé le maire de Dakar d’avoir tenté d’appeler à l’insurrection avant son placement sous mandat de dépôt. Même si le responsable socialiste revêt une double casquette d’ordonnateur des dépenses et d’administrateur de la Caisse d’avance, il n’en demeure pas moins que ces fonds représentent toujours des fonds politiques. Selon Mame Mbaye Niang « dans le budget de la mairie de Dakar, il y’a des rubriques spécifiées pour prendre en charge aussi bien des préoccupations d’ordre sanitaire, scolaire ou social ». Mais c’est tout comme la présidence de la République et l’Assemblée nationale qui ont leur budget et leur caisse noire. Il feint même d’oublier que là où Macky Sall pourrait être amené à justifier ses huit (8) milliards F Cfa de fonds politiques, le président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse peut bien l’être pour justifier les cinq cent (500) millions F Cfa qui lui sont alloués. Parlant du fonctionnement controversé de la justice, Mame Mbaye Niang a évité de parler des dossiers encore sous le coude du président de la République. Le dernier en date, concerne d’ailleurs la gestion du DG du COUD Cheikh Oumar Hanne dont le rapport accablant de l’Ofnac l’a même écarté de l’exercice de toute responsabilité publique. Encore que c’est sans commune mesure entre le dossier du Centre des oeuvres universitaires de Dakar où le patron bouffe cent cinquante (150) millions par mois et celui de la ville de Dakar avec une présomption de trente (30) millions par mois. Au sujet de la séparation des pouvoirs, la justice Sénégalaise reste encore tributaire de l’exécutif pour la bonne et simple raison que la démission du juge Ibrahima Hamidou Dème a été motivée par l’immixtion du pouvoir exécutif dans le fonctionnement de la justice.

    A lire également  Autoritarisme: Mame Mbaye Niang vire Mohamadou Diallo pour son engagement auprès d'Aissata Tall Sall

    Dakar7.com

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020 
    A lire également  TABASKI : La grâce de Macky Sall tombe sur 498 prisonniers
    Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles