Khalifa Sall & Cie engagent la bataille de la Place de l’Indépendance en bravant les grenades lacrymogènes

Fatigués d’avaler des couleuvres – acte 3 de la Décentralisation, blocage de l’emprunt obligataire etc -, le maire de la Ville de Dakar, Khalifa Sall, et ses principaux adjoints ont décidé de faire face à l’Etat après que le ministère du Cadre de Vie a décidé d’aménager la Place de l’Indépendance. Alors que cette mission incombe à la Ville de Dakar. Ce mardi, Khalifa Sall, Moussa Sy, Alioune Ndoye etc., qui ont voulu se rendre sur les lieux pour constater de visu les travaux entamés en ont été interdit par les forces de l’ordre. Qui, après leur avoir demandé de quitter les lieux en moins de cinq minutes, leur ont balancé des grenades lacrymogènes. Retranchés à la Ville de Dakar, ces maires se disent décider à poursuivre le combat quel qu’en soit le prix. D’autant plus qu’ils estiment que le pouvoir tentent par tous les coûts à les empêcher de s’acquitter de leur mission. A juste titre car, la veille l’Etat a menacé de placer des mairies telles que les Dakar Plateau, les Parcelles Assainies, entre autres, sous délégation spéciale. A noter, qu’à l’issue de leur rencontre, le maire du Plateau, Alioune Ndoye, flanqués de ses agents a marché jusqu’à sa mairie. Une manière de dire aux forces de l’ordre, qu’en sa qualité de premier magistrat de la commune du Plateau, personne ne peut l’empêcher de s’y pavaner.
WWW.DAKAR7.COM

Comments are closed.