Kinshasa: 3000 prisonniers dans la nature

Des sources de sécurité en République démocratique du Congo ont indiqué à la BBC que près de 3000 prisonniers se sont évadés quand des hommes armés ont attaqué mercredi la prison de Makala à Kinshasa.

Les autorités avaient estimé à 50 le nombre de prisonniers qui se sont échappés.

Le chef de Bundu Dia Kongo (BDK, « Royaume du Kongo » en kikongo), qui conteste l’autorité du président congolais Joseph Kabila, fait parti des évadés.

BBC Afrique

Commentaires

commentaires