La Banque mondiale accorde au Sénégal un financement de 12 milliards F Cfa pour la filière arachidière

MackyLes mauvaises campagnes de semences et de commercialisation de l’arachide pourraient être un mauvais souvenir au Sénégal. En effet, La Banque mondiale, à travers sa filiale Association internationale de développement (Ida), vient d’approuver le financement de 20 millions de dollars, soit près de 12 milliards F Cfa, à la filière arachidière sénégalaise. Selon un communiqué de l’Ida, ce financement accordé au Sénégal vise à «renforcer la production de semences certifiées et le système de commercialisation dans la filière arachidière». Une aubaine pour le Sénégal dont les campagnes de financement de distribution des semences et de commercialisation de l’arachide connaissent ces dernières années les pires difficultés. D’ailleurs, durant la dernière campagne de commercialisation, les huiliers ont souffert de certains manquements. La société Suneor, qui vient d’être reprise par l’Etat qui cherche désespérément un autre repreneur après son divorce avec Advens du Libano-sénégalo-français, Abbas Jaber, a peiné durant la dernière campagne de commercialisation de l’arachide, au point de voir certaines de ses usines fermées leurs portes. C’est ainsi qu’elle a été soumise dans l’obligation de mettre au chômage technique 3 000 travailleurs saisonniers, journaliers et prestataires de service durant cette campagne de commercialisation agricole. Quant à la Compagnie d’exploitation des oléagineux (Copeol), une autre huilerie sénégalaise, elle s’est séparée de 300 travailleurs pour ne laisser que 23 employés. Ce financement de la Banque mondiale vient donc à point nommé pour l’Etat du Sénégal.

DAKAR7.COM

 

Comments are closed.