More

    La BRVM intègre l’indice international MSCI

    La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) annonce avoir intégré le prestigieux indice international MSCI Frontier Markets index, lors de la mise à jour semi-annuelle de la composition de cet indice, 14 novembre par MSCI.


    ‘’Annoncée depuis le 12 mai dernier par la société de service financier MSCI Inc., l’intégration de la BRVM à l’indice « MSCI FRONTIER MARKETS INDEX » est maintenant effective’’, écrit la BRVM dans un communiqué reçu à l’APS.

    La même source salue ‘’une fierté légitime’’ pour la place boursière de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), deux ans après la création de l’indice +Standalone+ MSCI SELECT WAEMU COUNTRIES IMI dédié à son marché financier.

    Elle souligne que l’intégration de la BRVM à l’indice des Marchés frontières de MSCI ‘’se justifie par l’évolution significative de ses indicateurs principaux sur les quatre dernières années’’.


    Il s’agit de la capitalisation (qui est passée de 4031 milliards de FCFA au 31 décembre 2012 à 7500 milliards de FCFA au 31 décembre 2015, soit une hausse de 86%), les volumes échangés (passant de 41 millions de titres échangés en 2012 à 114 millions de titres échangés en 2015, soit une hausse de 178%), la valeur annuelle des transactions (passée de 146 milliards de FCFA en 2012 à 336 milliards de FCFA en 2015, soit une hausse de 130%).


    Le communiqué relève que pour intégrer l’indice MSCI FRONTIER MARKETS INDEX, le Marché Financier Régional de l’UEMOA ‘’a su remplir toutes les conditions d’admission telles que définies par les standards internationaux de MSCI pour tous les marchés financiers’’.

    A lire également  Renforcement de la sécurité touristique: 300 agents ont été déployés


    Il s’agit notamment (i) de critères quantitatifs relatifs à la capitalisation, au flottant, et au niveau de liquidité de valeurs cotées à la Bourse ; ainsi que (ii) des critères qualitatifs sur l’ouverture du marché financier aux investisseurs étrangers, à la facilité d’entrée ou de sortie de capitaux, à l’efficacité du cadre opérationnel et à la stabilité du cadre institutionnel.La BRVM annonce qu’elle vient d’atteindre ainsi l’un des objectifs majeurs de son plan de développement.

    A lire également  Saint-Louis: Macky Sall veut "le désenclavement aérien des terroirs"

    Sept (7) sociétés cotées à la bourse sont concernées : il s’agit d’une (1) société pour le Sénégal à savoir SONATEL SN ; de quatre (4) sociétés pour la Côte d’Ivoire : SGBCI, BOLLORE AFRICA LOGISTICS CI, TOTAL CI et BOA CI ; et de deux (2) sociétés du Burkina Faso : ONATEL BF et BOA BF.

    MSCI Inc. est présenté comme ‘’une société de services financiers’’ basée à New York. Fondée en 1970, elle est cotée depuis 1986 à la bourse de New York et est spécialisée dans l’analyse des marchés financiers et la publication de plusieurs indices très connus des investisseurs internationaux.

    La BRVM, première Bourse africaine en termes de performance des indices en 2015, est chargée de l’organisation du marché boursier et de la diffusion des informations boursières au sein de l’UEMOA.

    Elle regroupe le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Togo et la Côte d’Ivoire où est établi son siège. La BRVM qui a démarré ses activités en septembre 1998 a une capitalisation du marché des actions de 7 138 Milliards de FCFA au 14 Novembre 2016.

    APS

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles