More

    LA CAN 2021 AURA-T-ELLE LIEU ?

    L’incertitude quant à la reprise des matchs internationaux fait planer un doute croissant sur la tenue de la CAN 2021 en début d’année prochaine au Cameroun. Avec quatre journées d’éliminatoires restant à disputer, la CAF joue serré et pourrait être contrainte de reprogrammer sa compétition reine.

    La CAN 2021 aura-t-elle lieu à la date prévue ? La question se pose aujourd’hui pour les décideurs du football africain. Programmée du 9 janvier au 6 février prochain au Cameroun, l’épreuve paraît de plus en plus compromise par la crise du Covid-19. Alors que la pandémie a déjà provoqué le report des 3eme et 4eme journées des éliminatoires, prévues initialement en mars, l’embouteillage du calendrier fait planer une menace croissante sur la reprise de ces rencontres qualificatives. Consciente de la situation, la Confédération africaine de football préfère pour l’heure temporiser et remettre sa décision à plus tard. « Face à une telle situation, j’estime que toutes les parties prenantes dans l’organisation de ces compétitions pourront se retrouver plus tard pour discuter et se concilier pour que l’on puisse ensemble trouver un moyen de reprendre ces compétitions », a déclaré le président de l’instance, Ahmad Ahmad, dans une interview accordée à la Deutsche Welle. En clair : tant que la pandémie n’est pas sous contrôle, le football africain devra attendre.

    La FIFA a son mot à dire

    Une attitude prudente et attentiste, qui se comprend d’autant mieux que la FIFA a également son mot à dire dans cet épineux dossier, puisqu’elle a la haute main sur le calendrier. Après avoir décidé d’annuler les fenêtres internationales de mars puis de juin, l’instance faîtière va devoir statuer sur une éventuelle reprise en septembre. Les Fédérations nationales sont actuellement sondées à ce sujet. Le temps commence à presser : quatre journées des éliminatoires restent à disputer alors qu’il ne reste au mieux que trois créneaux FIFA pour le faire : septembre, octobre et novembre 2020. En fonction de l’évolution de la pandémie, sera-t-on alors en mesure d’organiser des matchs dans tous les pays concernés ? Par ailleurs, sera-t-il possible de faire voyager des centaines de joueurs après de longs mois de fermeture totale ou partielle de l’espace aérien ? Enfin, dans un contexte de reprise décalée (et assortie de protocoles sanitaires stricts) des championnats européens, les clubs seront-ils disposés à laisser leurs joueurs à disposition de leurs équipes nationales ? Loin d’être tranchées, ces questions n’ont sans doute pas fini de se poser.

    A lire également  Real Madrid: Zinédine Zidane ouvre ses portes à Paul Pogba

    Quelle nouvelle date pour cette CAN ?

    Si leurs réponses s’avéraient négatives, à quelle date pourrait alors avoir lieu la CAN initialement prévue début 2021 ? La réponse n’a rien d’évident. La date de juin 2021 paraît tomber sous le sens, mais il est pourtant peu probable de voir la CAN se dérouler à cette période. D’abord parce que cela mettrait la compétition africaine reine en concurrence frontale avec l’Euro, qui se jouerait (au moins en partie) sur le même créneau. Ensuite parce que l’édition 2021 avait officiellement été programmée en hiver pour des raisons météorologiques (à la demande du Cameroun, qui craignait d’accueillir la compétition en pleine saison des pluies), et qu’on voit difficilement la CAF enclencher le rétropédalage et ainsi se contredire. Un décalage d’une année, de janvier 2021 à janvier 2022, resterait dès lors la solution la plus raisonnable. Ce saut de douze mois dans le temps offrirait en outre au pays organisateur de l’événement un répit pour en peaufiner la préparation.

    A lire également  Le coach Kenyan: "l'équipe du Sénégal est mentalement faible"

    Articles récents

    Cissé Lô-Assane Diouf…Mêmes Injures, Mêmes Délits Mais

    Injures publiques : Moustapha Cissé Lô, Farba Ngom sont—ils des intouchables ? Assane Diouf est souvent taxé d’insulteur public numéro 1. Assane Diouf...

    Nécrologie : Gaston Mbengue perd sa mère Adja Soda Samb

    Le promoteur de lutte Salif Mbengue dit Gaston a perdu sa mère Adja Soda Samb ce dimanche à 5h du matin...

    Idy-Sonko : Confrontation inévitable en 2024

    Idrissa Seck–Ousmane Sonko. Le premier était arrivé deuxième à la dernière présidentielle et le second, troisième. Cet état de fait leur donne...

    Injures publiques : Abdoulaye Makhtar Diop demande des sanctions pénales contre Cissé Lo

    Le Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop, par ailleurs 5e vice président de l’Assemblée nationale, est choqué par le comportement « inadmissible...

    TAS : « LA JUSTICE EST APHONE QUAND IL S’AGIT DE JUGER LES GRANDES AFFAIRES »

    Invité du Jury du dimanche sur Iradio et iTv, le président du parti La République des valeurs a été invité à se...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles