La Chine réfute les accusations de Pompeo sur la pandémie de COVID-19

La Chine a réfuté jeudi les remarques du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo qui a déclaré que la Chine n’avait pas dit au monde la vérité sur le COVID-19, affirmant que ces remarques avaient une fois de plus exposé la nature de Pompeo qui est de mentir et de tricher.

Lors d’un point de presse jeudi dernier, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a indiqué :

« Depuis un certain temps, Pompeo ne cesse de concocter de fausses informations visant à ternir l’image de Chine et à semer la discorde entre elle et d’autres pays. Ses agissements ont exhaustivement exposé sa mentalité enracinée de la guerre froide et son préjugé idéologique ».

« Parlant de la crédibilité, les Etats-Unis, sous le slogan de ‘L’Amérique d’abord’, avaient à plusieurs reprises abandonné leurs propres engagements et obligations internationaux, se retiraient fréquemment des traités et des organisations internationales, et étaient devenus le plus grand fauteur de troubles ces dernières années », a déclaré Zhao Lijian,

« S’agissant des faits, je voudrais demander si le gouvernement américain pourrait dire la vérité et donner des explications au peuple américain et à la communauté internationale sur les questions telles que le bio-laboratoire de Fort Detrick, et EVALI et ses laboratoires biologiques dans le monde entier », a-t-il poursuivi.

« En ce qui concerne la responsabilité, le nombre confirmé de cas de COVID-19 aux Etats-Unis a dépassé les 3 millions, avec plus de 130 000 décès, et le gouvernement américain en porte la responsabilité absolue », a déclaré le porte-parole.

« Dans toutes ces circonstances, je ne peux pas comprendre pourquoi des gens comme Pompeo parlent encore sans vergogne de crédibilité, de faits, et de responsabilité », a déclaré M. Zhao, ajoutant que la Chine a exhorté les Etats-Unis à écouter les voix de l’opposition forte à son retrait fréquent des traités et des organisations.

« Dès le déclenchement de l’épidémie de COVID-19, la Chine a informé rapidement l’Organisation mondiale de la santé. Le calendrier annoncé par les deux parties énumère clairement les faits pertinents, et peut être vérifié par l’un et l’autre », a déclaré M. Zhao, soulignant que la fabrication de faits et le rejet du blâme ne peuvent pas cacher les erreurs du gouvernement américain dans la gestion de la pandémie.

« Cela ne fera que permettre au monde de se rendre compte de l’hypocrisie, de l’arrogance et de l’ignorance de certaines personnes aux Etats-Unis », a-t-il souligné.

(Source : Xinhua)

Comments are closed.