More

    La Crbc est blacklistée par la Banque mondiale et épinglée par la Banque africaine de développement

    Ce n’est pas seulement la Banque mondiale qui est aux trousses de China road and bridge corporation (Crbc), le constructeur de l’autoroute Thiès-Touba, pour fraude. En effet, c’est à travers une de ses filiales, China first highway engineering (Cfhe), que la société a été épinglée par la Banque africaine de développement (Bad) dans une rocambolesque affaire de faux sur un marché public.

    Selon un haut cadre de la Bad, c’est en étudiant les offres dans le cadre di projet d’aménagement de la route Batshamba-Thikapa au Congo financé par la banque, que le subterfuge a été découvert, nous informe « Libération ». Pour se conformer au dossier d’appel d’offres, Cfhe avait prétendu avoir déjà exécuté un marché pareil pour le compte de la banque. Mieux encore, elle avait fait un deal avec une entreprise concurrente pour espérer rafler le marché. Une enquête ouverte par la Bad avait formellement épinglé Cfhe qui a fait des aveux complets par la suite. En plus de son exclusion de tout contrat jusqu’en 2017 et la réprimande adressée à Crbc, Chec a dû payer une amande avoisinant les 11 milliards de francs CFA et destinée à financer des projets de lutte contre…la corruption en Afrique.

    A lire également  Indice de prospérité LEGATUM: Le Sénégal recule d'une place
    A lire également  Abdoulaye Diouf Sarr: "Aucune procédure ne peut justifier une rupture de médicament"

    Seneweb

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles