More

    LA CULTURE EST « ESSENTIELLE » POUR LE DÉVELOPPEMENT, SELON LA CHANTEUSE SHULA

    La culture notamment la musique est « essentielle » pour construire des ponts de la paix, de la solidarité, « valeurs incontournables » pour passer au développement, a estimé lundi à Dakar, la chanteuse sénégalaise, Ramatoulaye Ndiaye, alias Shula.
    « (…) Nous n’avons que cette culture à partager. C’est cette culture qui nous permet de construire des ponts de la paix, de la solidarité qui sont des valeurs vraiment africaines et c’est ce qui nous permettra de passer au développement. Sans culture, il n’y a point de paix, sans culture, il n’y a point de développement », a-t-elle indiqué.
    S’exprimant dans un entretien avec l’APS, la chanteuse a aussi estimé que tout doit être mis en œuvre pour participer à apaiser les cœurs, ce dont le Sénégal et l’Afrique ont besoin.
    « Nous pensons que tout ce qui peut participer à apaiser les cœurs et les esprits doit être mis en œuvre de façon énergique. Notre élan serait certainement de faire de la musique engagé dont le peuple sénégalais, dont l’Afrique a besoin », a-t-elle soutenu.
    Elle a ajouté : « Cela constitue un beau défi à relever, une belle aventure qui vaut le détour, car la mondialisation, n’est pas uniformité ».
    « Aujourd’hui, au rendez-vous du donner et du recevoir que constitue la mondialisation, l’Afrique a aussi quelque chose à apporter dans la calebasse. Et ce quelque chose, nous le puisons dans nos propres valeurs traditionnelles pour dire que sans la culture, il n’y a rien (…) », a dit Ramatoulaye Ndiaye alias Shula.
    « Nous pensons que tout ce qui peut participer à apaiser les cœurs et les esprits doit être mis en œuvre de façon énergique. Mon domaine d’activité étant la musique, je propose d’aider avec ce je sais faire le mieux : jouer de la musique », a-t-elle ajouté.
    La chanteuse, auteur, compositeur a initié le concept « touche féminine. Féemu Djiguène ci War- Women touch ».
    Elle anime le 17 mars, un cocktail de presse, suivi d’un panel sur le thème : « Made in Sénégal Pencco ». La rencontre se tient à 16 heures au Musée Henriette Bathily, à la place du souvenir.
    APS

    Articles récents

    Exclusif-Affaire des oryx: Révélations sur la fortune Abdou Karim Sall

    L’affaire des trois oryx morts et qui éclabousse le ministre et l’Environnement est cité, n’a pas révélé tous ses secrets. Malgré les...

    L’épouse du président chinois exprime le soutien de la Chine à la lutte africaine contre le COVID-19

    Peng Liyuan, épouse du président chinois Xi Jinping, a récemment écrit une lettre de réponse à Antoinette Sassou N'guesso, Première dame de...

    L’ancien président brésilien Lula critique sévèrement le président Bolsonaro et souhaite renforcer les relations avec la Chine

    L'ancien président brésilien, Luiz Inácio Lula da Silva, a durement critiqué le dirigeant actuel de son pays, Jair Bolsonaro, pour sa gestion...

    LES NOMINATIONS DU CONSEIL DES MINISTRES DU 08 Juillet 2020

    Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :
    A lire également  5e édition du Mois du Sénégal: Le talent de Kouthia distingué au Canada
    Monsieur Cheikh GUEYE,...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 08 Juillet 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 08 Juillet 2020 Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles